0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Nerval

Nerval

Scénario : David Vandermeulen
Dessin : Daniel Casanave
Couleur : Claire Champion
Editions : Casterman

Malgré le succès arrivé très rapidement et un entourage des plus flatteur, Gérard de Nerval reste peu connu du grand public. Vandermeulen et Casanave réparent cette injustice par une biographique joyeuse et triste à la fois.

C’est au lycée Charlemagne de Paris en 1868, que Gérard Labrunie va faire la connaissance de Théophile Gauthier et Auguste Maquet. C’est aussi à cette époque que Gérard, à peine âgé de 19 ans, obtient la reconnaissance d’autrui pour sa traduction du « Faust » de Goethe.

 

Alors que son père pense qu’il poursuit ses études pour devenir un brillantissime médecin, Gérard Labrunie va devenir petit à petit Gérard de Nerval. Préférant la prose, l’alcool et les rencontres au bistouri. Nerval va sombrer avec le temps dans une folie destructrice, le privant ainsi de la notoriété dont il aurait pu jouir.

 

Quel bel ouvrage proposé par David Vandermeulen et Daniel Casanave! Certes les deux compères ne sont pas à leur premier coup d’essai pour conter la vie des figures romantiques de la littérature française, ainsi après « Chamisso et Shelley », l’album « Nerval l’inconsolé », nous propose de nous plonger dans la vie intime du poète. Les auteurs vont alterner avec facilité des passages biographiques et des scènes de la vie quotidienne. Ce qui va permettre au lecteur d’être entièrement immergé le temps d’un album dans la vie parisienne du 19ème et de côtoyer des grands noms de la littérature. Mais également de découvrir tous les travers de ce poète, ses penchants pour le vin, sa vie parsemée d’hallucinations, qu’il provoque parfois en se pendant avec sa cravate, cette vie bien solitaire au finale.

 

David Vandermeulen mène facilement le découpage de son histoire jouant ainsi avec la réalité et la fiction où Nerval semble parfois seul et inconsolable même quand la révolution gronde autour de lui comme si le monde extérieur n’existait pas.

Daniel Casanave, reconnaissable à son trait si personnel, apporte cette petite touche de joie pour colorer cette vie qui n’aurait eu aucun intérêt à être mélo dramatique.

Une nouvelle fois, chapeau messieurs, vous nous qualifiez d’un bel ouvrage qui au-delà de la distraction, nous instruit!

 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2790

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace en noir et blanc avec ...
Voir la fiche produit
Dédicace en noir et blanc sur ...
Voir la fiche produit
Dédicace en couleur sur les Trois ...
Voir la fiche produit
Virginia T03 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Scorpions du désert tome 3 (nouvelle édition 2014)
Acheter sur BD Fugue
Scooby-doo tome 3 - Tous espions
Acheter sur BD Fugue
War and dreams tome 1 - la terre entre les 2 caps ...
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page