0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article NEZ DE CUIR

NEZ DE CUIR

Acheter sur BD Fugue
NEZ DE CUIR

Scénario : Jean Dufaux
Dessin : Jacques Terpant
Editions : Futuropolis


 
Passé tout près de la mort, le comte de Tainchebraye va donner un nouveau sens à sa vie, celui de séduire la gente féminine, caché derrière son masque. Une très belle adaptation de Jean Dufaux et Jacques Terpant qui ne manquent pas d’alimenter notre culture par des ouvrages issus de notre patrimoine.
 

 
Sous l’empire Napoléonien, les batailles font rage, de nombreux blessés et estropiés envahissent les rues des grandes villes. Parmi ces batailles, on peut citer la bataille de Reims du 13 03 1814. Bon nombre de courageux y ont laissé leur vie ou leur esprit. Parmi eux, le comte Roger de Tainchebraye, sûrement l’un des plus courageux de tous, dont la bravoure fut stoppée net par une balle en pleine tête et par un coup de sabre en plein visage, perdit ainsi le nez et une partie de la joue. Laissé quasiment pour mort sur le champ de bataille, le comte Roger de Tainchebraye survécut grâce aux bons soins prodigués par le Major Marchal. De retour sur ses terres, son château devient un lieu de fête où les plus curieux et les mauvaises langues assoiffées de méchanceté n’ont qu’une hâte, celle de voir à quoi ressemble maintenant cet homme au visage du diable. Le comte, de son côté, tente alors de se reconstruire et pour donner le change, il cache ses blessures derrière un masque de cuir et une assurance inégalable. De son changement physique, il va faire une force, un atout auquel la gente féminine ne va pas être insensible et dont il va jouer, jusqu’au jour où l’amour viendra frapper son cœur. 
 

 
Cette histoire a des chances d’évoquer certaines choses pour bon nombre de ceux qui s’intéressent aux univers romantiques et historiques. En effet « Nez de cuir » est une adaptation d’un roman de Jean de la Varende qui a obtenu de nombreux prix et qui est inspiré de la vie d’un oncle de l’auteur (le véritable nez de cuir) connu dans la région normande. C’est à travers les correspondances de ce dernier que l’auteur établira son œuvre qui sera également portée à l’écran en 1951, le comte y étant incarné par Jean Marais. Jean Dufaux de son côté n’est pas en reste, cet album retrace l’essentiel de l’histoire et entraîne le lectorat dans une fabuleuse histoire romantique. Pourtant les premières planches portent à croire que le comte Roger de Tainchebraye est avant tout un coureur de jupons qui fait de son handicap un atout pour séduire et prendre sa revanche sur la vie. Certains pourraient croire que nez de cuir a trouvé le bonheur et a beaucoup de chance, or il n’en est rien car chaque séduction le renforce un peu plus dans la mélancolie : il ne s’agit pas de séductions naturelles et elles lui infligent une souffrance qui le renvoie à la réalité, celle d’être une curiosité et non d’être aimé pour ce qu’il est. L’amour viendra cependant frapper un jour à sa porte, mais nous vous laissons découvrir cette partie pour le moins rocambolesque.
 


Une belle histoire devrait toujours être accompagnée d’un beau dessin. C’est le cas pour nez de cuir puisque que c’est Jacques Terpant (déjà présent au côté de Dufaux sur « Chien de Dieu ») qui réalise la prouesse d’illustrer magistralement cet album. Il a su donner à cette histoire une valeur ajoutée par la beauté de son trait à travers ces décors, ces costumes, cette vie de château qui nous font voyager dans le temps.
Encore un grand merci aux auteurs pour nous permettre de nous plonger dans une littérature quelque peu mise de côté et qui pourtant fait partie de notre patrimoine.


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2906

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Nez de cuir par Jacques Terpant
Voir la fiche produit
Nez de cuir par Jacques Terpant
Voir la fiche produit
Le Royaume de Borée Tome 3 - Tristan
Acheter sur BD Fugue
le royaume de Borée tome 1 - Oktavius
Acheter sur BD Fugue
La blessure du Khan (éd. 1990)
Acheter sur BD Fugue
gilson
liberge louis
Retourner en haut de page