0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article OCTOFIGHT

OCTOFIGHT

Acheter sur BD Fugue
OCTOFIGHT
Ô VIEILLESSE ENNEMIE - TOME 1

Scénario : Nicolas JUNCKER
Dessin : CHICO PACHECO
Editions : GLENAT - TREIZE ETRANGE

 
Dans un monde où l’euthanasie est règlementaire après 80 ans, il faut mieux savoir utiliser ses poings pour survivre en marge de la société. Une nouvelle série des plus originales par son contenu et son format, une série à la fois drôle et inquiétante.
 

 
En 2056 sous le régime de Mohamed Maréchal Le Pen, on ne rigole pas avec les règles. Stéphane Legoadec va en faire les frais : la sécurité sociale vient de découvrir des traces de nicotine dans son sang, sa mutuelle ne veut plus lui couvrir ses frais. C’est une sale nouvelle pour Stéphane et sa femme Nadège. Quant à leur fils Mattéo, il n’arrive toujours pas à comprendre comment son père a pu faire cette bêtise de fumer en cachette. C’est un fait grave et lourd de conséquences en 2056 d’autant que l’euthanasie pour les personnes de plus de 80 ans en fin de droits est obligatoire. Le couple n’a pas d’autre choix que de fuir la ville pour rejoindre leur ami Nicolas qui vit chez les néo ruraux, une sorte de société en marge des règles où les octogénaires sont protégés et tentent de survivre par tous les moyens.
 

 
Une claque, cette nouvelle série est une véritable claque et ceci pour beaucoup de raisons.
Tout d’abord le contexte, Nicolas Juncker nous présente le monde de demain, celui de 2050. Dans trente ans, les choses auront beaucoup changé … et forcement en pire. Le gouvernement au pouvoir est un régime totalitaire où le gaullisme est poussé à l’extrême. Des lois ont été votées pour exterminer par euthanasie toutes les personnes de plus de 80 ans, jugées inutiles à la société et trop chères pour les contribuables. Ces octogénaires n’ont d’autres choix que celui de mourir ou se cacher à l’extérieur du centre-ville parmi les chômeurs considérés eux aussi comme des parias de la société.


Je ne sais pas si Nicolas Juncker est visionnaire mais en tous cas, ce décor fait bien réfléchir. En attendant, le lecteur va pouvoir se détendre avec cette bande de vieillards qui n’est pas sans rappeler d’autres grognons de la BD. L’humour noir et le second degré sont partout, la violence et les scènes d’action également. Ah oui, je ne vous avais pas dit mais pour pouvoir vivre chez les Néo ruraux, il y a certaines règles à respecter et il vaut mieux savoir jouer des poings et des muscles (s’il vous en reste bien sûr).
 


L’autre surprise vient du style de l’objet en lui-même. Le format est à mi-chemin entre le manga et les comics, un format jeune et souple en totale contradiction avec les personnages. En revanche, le dessin de Pacheco est bien en phase avec le dynamisme des personnages, le découpage est rythmé à la mangaka avec l’ingéniosité de la BD Franco-Belge. La sortie des volumes devrait être tout aussi rapide, la trilogie est promise à paraître en moins d’un an.
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

vietnam tome 1
Acheter sur BD Fugue
d'artagnan, journal d'un cadet
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page