0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Orépia 1.L'héritier d'Atlantis

Orépia 1.L'héritier d'Atlantis

Acheter sur BD Fugue
Orépia
Tome 1 - L’héritier d’Atlantis
 
Scénario:  Fabien Dalmasso
Dessin : Jae Hwan Kim
Couleurs : Cyril Vincent
Éditions: Soleil
 
Alors que la terre d’Orépia est menacée par un être aussi maléfique que légendaire, le sort des Hommes se trouve entre les mains d’une horde de mercenaires bannis.
Mélange détonnant de plusieurs styles, Orépia va indubitablement plaire au plus grand nombre. Et ce ne sera que justice !
 

Sur les contreforts orientaux du royaume d’Orépia, le siège de la citadelle d’Ardeia prend une mauvaise tournure pour le duc Warin. Malgré la présence de la horde d’Adhémar parmi les défenseurs, les remparts menacent d'être submergés par l’envahisseur. C'est le moment pour les mercenaires de fuir. Heureusement pour eux, ils avaient laissé la fée Hermione en arrière, juste au cas où. Ils ont donc une porte de sortie mais ils n'imaginaient pas devoir traîner le vieux duc Warin avec eux. Ce n'est qu'une fois sortis qu'ils comprennent que les véritables ennuis vont  commencer : non seulement ils doivent retourner dans les appartements du duc afin d'obtenir une preuve de son identité mais les soldats tombent nez à nez avec un Bersek de Cungo, un géant au regard vide mais à la puissance incroyable. Il leur apprend que le responsable de ce carnage est un Shakal, une créature légendaire qui menace l'ensemble du monde des hommes. Mais puisque les messages ne sont pas les bienvenus chez les Hommes, pas sûr que ces derniers acceptent les écouter…

Il faut bien se l'avouer, au premier abord, la couverture de ce premier tome d’Orépia interroge plus qu'elle me donne envie. Qui est donc ce chevalier du zodiaque notre enfance devant ces remparts médiévaux protégeant ce gamin démuni ? Si on saisit immédiatement que l'album va mélanger plusieurs styles, on a bien du mal à s'accrocher à quelque chose. D'ailleurs, à peine la première page ouverte que l'on voit poindre une nouvelle référence, et pas des moindres, avec un siège Tolkiennien. On l'aura compris, les références sont multiples et le lecteur est quelque perdu. Heureusement, il se prend rapidement d'affection pour ce groupe de mercenaires, héros de cette intrigue. Il faut bien quelques pages pour tous les découvrir et ainsi saisir leur particularité. C'est comme cela que le lecteur se retrouve comme happé par cette histoire. Par la suite, le scénariste sème sur le trajet de cette horde des personnages aussi extravagants, forts ou violents que les mercenaires eux-mêmes. C'est un peu comme David contre Goliath mais ici, David est largement de taille à se défendre. On comprend vite le danger qui pèse sur Orépia et on devine aussi que le destin de ce monde va dépendre d'Adhémar. Ce chevalier à l'armure étincelante reste une énigme pour le lecteur car, malgré son aspect très humain, le mercenaire cache bon nombre de secrets et il est à peu près certain que le scénariste a prévu de n’en déchirer le voile que très progressivement. Qu'importe ! car cet album d'ouverture fait largement le job : faire découvrir l'univers et donner envie de lire une suite. Et cela d’autant que le dessin de Jae Hwan Kim est globalement à la hauteur. Le dessinateur coréen prend le meilleur des deux mondes. Il emprunte au franco-belge une construction assez classique mais très dynamique. Au manga, il prend une expressivité extrême des personnages. C'est comme si Nicky Larson et Dragon Ball débarquaient dans Game of Thrones. Malgré quelques cases plus litigieuses, l'ensemble est très cohérent et on prend plaisir à découvrir ce monde fantastico-médiéval. À ce tableau, il ne faudrait pas oublier le travail de colorisation de Cyril Vincent. À l'image du responsable photo sur la trilogie de Peter Jackson, le coloriste illumine certaines cases, créé des ambulances variées en fonction des paysages traversés et apporte de la vivacité aux scènes de bagarre, qu'elles soient nocturnes ou un en plein jour.

C’est donc une belle surprise que cette ouverture d’Orépia qui ravira tous les amateurs d’heroic-fantasy exotique mais saura aussi plaire au plus grand nombre !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4102

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Androïdes tome 5
Voir la fiche produit
Coffret Nogard
Voir la fiche produit
Planche originale Androïdes tome 4
Voir la fiche produit
hero corp page 17
Voir la fiche produit
les contes du Korrigan tome 2 - les mille visages du diable ...
Acheter sur BD Fugue
les contes de mortepierre tome 2 - la nuit des chauves-souris
Acheter sur BD Fugue
Alyssa tome 3 - La Théorie de l'attraction
Acheter sur BD Fugue
Mazel
ogaki Mazel
Retourner en haut de page