0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article PUZZLER

PUZZLER

Acheter sur BD Fugue
PUZZLER
LE PINK RUDOLF

Scénario : Fabrice Linck
Dessin : David Soyeur
Couleur : Amélie Lefevre
Editions : Editions du Long Bec


 
Si proche de la retraite, un vieux de la vielle termine sa carrière en beauté par l’arrestation du plus grand voleur de tous les temps. Mais les illusions sont trompeuses, les auteurs Fabrice Linck et David Soyeur ont semé ce récit de rebondissements en organisant un jeu de rôle des plus intelligents entre les personnages.
 

 
 
Antoine est adjoint administratif au commissariat de Police. Son boulot n’a rien de bien excitant à part celui d’apporter le café à ses supérieurs. Mais pourtant, Antoine aime son travail. Sûrement parce qu’il se retrouve toujours à tendre l’oreille sur les affaires en cours. C’est cette position qui va lui permettre de conter au lecteur l’affaire du plus précieux des diamants appelé le « Pink Rudolf ». Certains se souviendront de cette affaire comme celle du vol du plus gros diamant au monde. D’autres comme Antoine se souviendront de l’arrestation du plus grand voleur de notre époque : Baptiste Peyrac.
Mais qui est réellement Baptiste Peyrac, ce Robin des Bois, cet Arsène Lupin des temps modernes qui dépose sur chacun des lieux où il sévit une pièce de puzzle ?
 

 
L’histoire développée par Fabrice Linck débute de manière assez originale. C’est Antoine qui va conter aux lecteurs le récit de ce vol et l’arrestation de Baptiste Peyrac. Tout débute par une arrestation groupée où chaque membre atteste être Baptiste Peyrac. Le commissaire Julien Guichard va devoir démêler le vrai du faux. Le lecteur se trouve ainsi complice de Guichard et d’Antoine pour dénouer lui-même cette intrigue. Et au moment où ils penseront avoir trouvé la solution, le scénariste à intelligemment planté quelques rebondissements pour prendre à contrepied les lecteurs. Les auteurs ne sont pas tombés dans la facilité. Le dessin de David Soyeur est assez simple avec quelques maladresses mais c’est tant mieux car cela permet de ne pas prendre le dessus au risque de masquer le scénario.
 


Pour conclure, l’histoire en elle-même n’a rien de révolutionnaire mais la construction scénaristique à suffisamment d’impact et d’originalité pour faire passer cet album de divertissement à conseil de lecture.
 
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2954

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

RN 83 - l'hôtel
Acheter sur BD Fugue
wild wild East
Acheter sur BD Fugue
Zombie walk tome 1
Acheter sur BD Fugue
quidam
Gioux The Babe tome 1
Retourner en haut de page