0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Red Room

Red Room

Acheter sur BD Fugue

Red Room

Tome 1 : Le Réseau Antisocial


Scénario : Ed Piskor
Dessin : Ed Piskor
Couleurs : Ed Piskor
Éditions : Delcourt


 

Les éditions Delcourt publient sans doute l'un des comics les plus gore qu'il m'ait été donné de lire. En effet, avec "Red Room" Ed Piskor prend un grand plaisir à nous plonger dans un univers d'horreur et de torture, violent et gorgé d’hémoglobine . Un album gore et underground à souhait réservé à un public averti et adepte du genre.
 


  Davis Fairfield travaille comme secrétaire administratif dans un tribunal, ce matin alors qu'il se trouve dans le commissariat d'une petite ville des États-Unis et qu'il subit les railleries et l'humour noir et condescendant de ses collègues policiers, il apprend que sa femme et l'une de ses filles viennent d'être les victimes d'un accident de la route. Ni une ni deux, il part pour l'hôpital retrouvé Brianna sa seconde fille. Arrivé sur place les médecins lui annonce la tragique nouvelle, son épouse Dolorès et sa fille Hayley n'ont pas survécu.
  En parallèle, nous assistons à des vidéos diffusées en direct sur le Dark Net : les "Red Room". Elles tirent leur nom d'une légende urbaine selon laquelle des vidéos de torture et de meurtre seraient hébergées sur le Dark Web. Un streaming en direct très lucratif rassemblant les esprits les plus torturés de la toile. Ces plates-formes sont interactives et totalement intraçables grâce à des serveurs cryptés incorporés, permettant aux followers d'investir en bitcoin et d'interagir avec leur bourreau favori afin d'influencer le sort des victimes misent en scène. Aidé par le dark web et les nouvelles crypto-monnaies, une sous-culture de criminels a émergé diffusant en direct des meurtres sauvages et sadiques par webcam pour divertir un public underground et fortuné. Qui sont ces meurtriers ? Qui sont ces victimes ? Et quels liens peut-il y avoir entre les différents protagonistes, si ce n'est leur perversion et leur goût du trash ?

 Ce premier volume repose sur quatre récits interconnectés relatant des meurtres et des tortures, via des web-émissions en direct où les victimes sont graphiquement éventrées, écorchées ou broyées dans des machines, le tout alimenté par les contributions en Bitcoin de fans en ligne assoiffés de sang. Chacun des quatre chapitres se concentre sur une distribution et une perspective différente des émissions de "Red Room", mettant en lumière des superstars du snuff. Ed piskor dépeint un monde fou où le voyeurisme est poussé à l'extrême. Un monde diabolique, fait de riche pervers en manque de sensation forte, près à dépenser des millions pour satisfaire leurs funestes fantasmes, des flics corrompues et des victimes assoiffées de vengeance au point d'en oublier leur propre humanité. Un monde pas si éloigné du notre en somme. Une série inspirée de la culture gore et trash des années 80, des bandes dessinées splatterpunk tel que le comics "Faust" de Tim Vigil ou des films slasher tel que Cannibal Holocaust et les classiques EC des années 1950. Dans cette tradition, il n'y a pas de héros à trouver et pas de morale à glaner, juste l'exigence de nerfs solides et d'un sens de l'humour noir pour apprécier la satire sordide. Car des nerfs solides, il en faut pour venir à bout de cet imposant volume fait de sang, de tripes, d'œil exorbité et j'en passe. La violence graphique et stylisée nous finit par un grand crochet du gauche et un direct du droit qui nous coupe le souffle parfois jusqu'à l'évanouissement. Les planches en noir et blanc abondent d’insert terrifiant, dignes des pires films Gores. Vous l'aurez compris Red Room est un comics qui va vous glacer le sang, vous chambouler au plus profond de vous-même et vous provoquer des hauts le cœur tant par le propos trash, que par le graphisme immersif. Une BD réservée à un public averti et amateur du genre. Pour les curieux, je vous déconseille de la lire seul le soir.


 


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5065

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Chroniques Américaines T01 et T02
Voir la fiche produit
Un drame en Livonie
Voir la fiche produit
The Crow - Midnight Legends Tome 1 - Pas de quartier
Acheter sur BD Fugue
Terra Prime tome 2 - Déicide
Acheter sur BD Fugue
vagabond tome 27
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
secher Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page