0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article RETOUR A KILLYBEGS

RETOUR A KILLYBEGS

Acheter sur BD Fugue
RETOUR A KILLYBEGS

Scénario et Dessin de Pierre Alary
D'après le roman de Sorj Chalandon
Editions : Rue de Sèvres


 
La trahison vue sous l’angle du traître. La suite de l’adaptation du roman de Chalandon par Pierre Alary. Un récit instructif et interrogatif, plein de compassion.
 

 
En 2007, tapi dans le coin d’un bar de Killybegs, Tyrone Meehan se remémore le passé et plus particulièrement sa vie, celle qui l’a mené aux yeux de tout le monde pour le traître. Mais ce tout le monde n’imagine pas les épreuves par lesquelles Tyrone a dû passer. Alors plutôt que de laisser les autres parler pour lui, il préfère prendre une feuille et un crayon et raconter lui-même.
 


Tout a débuté en 1921. Son père était alors un volunteer (soldat de l’IRA refusant l’abandon de l’Irlande du Nord). Révolutionnaire dans l’âme, il voulait rejoindre l’Espagne pour continuer la lutte, pour se battre car il a cette hargne dans le sang. Mais au lieu de cela, c’est surtout sur ses enfants que le père de Tyrone passait ses nerfs entre deux pintes. Il sera retrouvé mort dans la rue en 1940 les poches pleines de cailloux comme meurent les paysans d’ici. (Entrer dans la mer, emportant un peu de son pays dans ses poches).
Se retrouvant seule avec une pléiade d’enfants et avec le conflit de la seconde guerre mondiale à l’horizon, la mère de Tyrone décide de rejoindre Belfast et son frère. C’est à partir de cette destination que Tyrone va se forger son caractère, rencontrer sa future femme et nouer tous ses contacts pour devenir lui aussi un membre de l’IRA.
 

 
Dans la foulée de « Mon traître » adapté du roman de Sorj Chalandon, Pierre Alary poursuit son aventure avec Retour à Killybegs. Tyrone Meehan vit désormais seul dans la maison de son père. Parfois il a la visite de sa femme, voire de son fils mais le plus souvent, il vit avec sa culpabilité sous le regard méprisant des autres pour qui Tyrone reste celui qui a trahi ses frères d’Irlande.
Cet album est assez sympathique car il permet d’aborder une vision particulière des choses. Tyrone finalement ne culpabilise pas tant que cela. Il explique, raconte ce long parcours qui l’a mené à prendre cette décision de travailler avec les Anglais. Mais a-t-il eu vraiment le choix ?!!
 


Ce récit reste une fiction mais le découpage est tellement bien travaillé qu’il rejoint rapidement la réalité. Le dessin de Pierre Alary est sobre, pas de décor inutile, un graphisme beaucoup basé sur les gros plans, les regards, les expressions et surtout cette voix off de Tyrone omniprésente, qui porte le lecteur à travers les planches de couleurs monochromes.
Au final un bon récit, instructif, compassionnel et plaisant mais nous vous conseillons cependant d’avoir lu « Mon traître » pour une meilleure compréhension et appréciation de l’histoire.
 
 
 
 
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
1
avatar de guida44
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2847

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Silas Corey tome 1 - le réseau aquila 1/2
Acheter sur BD Fugue
Belladone - intégrale tome 1 à tome 3
Acheter sur BD Fugue
le petit prince tome 4 - la planète de Jade
Acheter sur BD Fugue
louis
esme louis
Retourner en haut de page