0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article SANGDRAGON

SANGDRAGON

Acheter sur BD Fugue
SANGDRAGON

Scénario : BEDU
Dessin : BEDU
Editions : DUPUIS


 
La princesse Hélia se retrouve enfermée dans une cellule après la mort de son père. Un grand mystère règne autour de sa naissance et d’une pierre de Dragon. Après les cabinets psy et les divans, Bédu revient à 75 ans dans le monde de l’héroic-fantasy franco-belge des années 90.
 

 
Dans les hautes terres d’Ergwad, une troupe de chevaliers traverse la campagne. A sa tête, le prince Oghor qui rejoint le château pour aller au chevet de son père mourant. En effet ce dernier va pousser son dernier souffle en compagnie de sa fille Hélia en disant ces derniers mots « Je dois te parler de ta naissance ». Le roi Arthmel est maintenant mort, Oghor va pouvoir prendre le règne mais avant de passer au couronnement, Collahn un de ses bras droits lui fait des confidences à propos de sa sœur Hélia. Pendant ce temps Hélia, bien malheureuse de la mort de son père, va tenter de trouver refuge auprès du mage Arkahn. Et c’est lors de leur discussion que la pierre de Dragon va se mettre à s’illuminer. Cela est de mauvais augure car la pierre de Dragon ne s’illumine que pendant les grands tourments et lorsqu’un dragon est en train de se réveiller. Puis d’un coup, la pierre s’élève et vient se loger dans les mains de la jeune Hélia, la désignant comme origine du mal. Le conseil majeur va alors se réunir pour la succession au trône, ils vont également juger la jeune Hélia et l’emprisonner, la rendant coupable de la mort du Roi.
 
Sangdragon de Bedu

 
Bernard Dumont dit Bédu est le papa d’Ali Béber et Hugo mais il est surtout connu pour avoir participé à la série Clifton à partir du dixième tome et surtout pour avoir conduit avec Cauvin la série « Les Psy » de 1994 à 2019 sur 22 tomes. Bédu aurait pu prendre tranquillement sa retraite et pourtant oh surprise, en 2024 le voici de nouveau sur les étals à 75 ans avec une nouveauté chez Dupuis.
Cet album, cette histoire sentent bon la nostalgie. Le style graphique, le découpage, les aplats, tout rappelle les histoires lues dans Spirou dans les années 80. A ce niveau-là, ce livre est touchant. Maintenant au-delà de ça, l’histoire en elle-même est assez simple à comprendre et surtout pour un jeune public qui peut être la cible, elle tient la route et le suspense est bien présent jusqu’au bout. Attention cependant, les Khtolls ont un langage un peu particulier, il faut bien prendre son temps pour les comprendre.
Un bon moment de détente et un grand plaisir de retrouver Bédu et un univers à la Hugo.
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5136

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les psy tome 19 - j'ai pété les plombs !
Acheter sur BD Fugue
les psy tome 10 - et à part çà ?
Acheter sur BD Fugue
les psy tome 12 - je suis moche
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page