0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article SEULES A BERLIN

SEULES A BERLIN

Acheter sur BD Fugue
SEULES A BERLIN

Scénario : Nicolas JUNCKER
Dessin : Niocolas JUNCKER
Editions : CASTERMAN


 
Au moment de la chute de Berlin en 45, une histoire hors du commun décrite à travers les yeux d’une jeune russe et d’une allemande qui vont faire naître une amitié sur un champ de ruines. Un ouvrage poignant qui vous laissera sans voix.
 

 
Avril 1945 à Berlin, malgré la fidélité accordée au Reich par la population, le début de la fin a commencé pour le régime nazi. La ville subit de nombreux bombardements, elle n’est plus que ruines et désolation. Ses habitants sont obligés de se terrer dans les sous-sols des maisons et de vivre tels des rats. Parmi eux se trouve Ingrid dont le mari est officier chez les SS. Pour briser son quotidien, elle rédige un journal intime où elle fait part de ses sentiments, de ses craintes, de sa cohabitation avec ses voisins. Le quotidien est difficile mais l’avenir l’inquiète encore plus par cette arrivée imminente des russes que les rumeurs dépeignent comme de véritables barbares notamment avec la gente féminine. Dans l’autre camp se trouve Evgeniya, une jeune russe, interprète, missionnée par son gouvernement pour identifier les restes d’Hitler. Elle tient également un journal intime et a à cœur de conserver tous documents et informations utiles pour se souvenir. Deux femmes, deux destins qui vont bientôt se rencontrer pour lier une amitié, une ombre d’humanité parmi les cendres, le sang et l’atrocité.
 


 
C’est par un angle peu commun que Nicolas Juncker attaque cet ouvrage au cœur de la seconde guerre mondiale. Il a choisi de situer son histoire au moment de la chute de Berlin. C’est dans ses ruines qu’il va exploiter deux histoires, celles de deux personnes ayant existé pour créer une fiction, une rencontre entre l’allemande Ingrid et la russe Evgeniya.
 


L’auteur ne prend pas le parti du triomphalisme russe ou bien de la compassion allemande, il ne rentre pas non plus dans les stratégies politiques ou militaires de l’époque. Ce qui va intéresser l’auteur et le lecteur par la même occasion, c’est le destin de ces deux femmes d’horizons différents. Dans une autre vie, elles ne se seraient sûrement jamais rencontrées, elles n’auraient sûrement eu aucun point commun à partager, et pourtant le destin va les amener à se côtoyer et faire naître une amitié circonstancielle. L’intérêt de cet ouvrage est bien là, les deux jeunes femmes subissent la situation historique mais également sexiste de l’époque.
 



Le lecteur va être embarqué dans le quotidien de ces deux femmes dont on ne sait pas s’il y aura un lendemain. L’ouvrage est poignant, dur, violent mais finalement il ne reflète que la réalité du quotidien sans exagération si ce n’est celle de dire la vérité.
Ainsi l’auteur pour faire passer ses messages va utiliser des voix off, des illustrations de journaux intimes, une colorisation au lavis noir et blanc, un découpage basé sur des petites cases intimistes, donnant un savoureux mélange qui prend aux tripes.
Nous ne pouvons que saluer l’auteur pour ce travail admirable et il serait bien dommage que vous passiez à côté.
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3325

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

La vierge et la putain - coffret - Elisabeth Tudor & Marie ...
Acheter sur BD Fugue
d'artagnan, journal d'un cadet
Acheter sur BD Fugue
lionel chouin
wambre Ortiz
Retourner en haut de page