0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Sixtine

Sixtine

Scénario : Frédéric Maupomé
Dessin : Aude Soleilhac
Editions de la Gouttière

Accompagné de ses amis fantômes, la jeune sixtine part en quête de son passé. Un album à la fois drôle, triste et attirant qui tient toutes ses promesses.

À la mort de François, n’ayant pas sa place dans le caveau familial, sa femme a fait le choix de disperser ses cendres sur une plage du littoral. Sixtine n’est alors qu’une petite fille innocente. Pendant que sa maman noie ses larmes avec une amie, Sixtine en profite pour jouer sur la plage. C’est alors qu’un bateau pirate accoste débarquant sur le sable des pirates venus d’un autre temps, des pirates pas comme les autres, des pirates fantomatiques.
 

D’abord intimidée, la femme fille n’a finalement pas peur d’eux au grand dam du chef grincheux Archembeau. Mais en réalité, le chef et ses deux acolytes Tranche-Trogne et Igor ne sont pas là pour lui faire peur mais pour la protéger et jouer avec elle.

 

Les années passent, Sixtine est devenue une ado et continue de jouer avec ses amis qu’elle est la seule à voir. Sixtine est aussi rentrée dans un âge où on commence à raisonner et elle cherche de plus en plus souvent à interroger sa maman sur son passé et surtout sur celui de son père. Mais sa mère évite curieusement le sujet préférant pleurer sur son sort et ses difficultés financières.

Sixtine se met donc en tête de retrouver ses racines paternelles et d’aider sa mère dans ses difficultés en commençant par se mettre en quête d’un trésor avec ses amis pirates qui se trouvent … au musée municipal!

 

Au gré de nos lectures, ils nous arrivent parfois de tomber sur des histoires attirantes. C’est le cas pour Sixtine où le scénariste Frédéric Maupomé a réussi à mêler à la fois un récit drôle, triste et attachant. Le lecteur (petit et grand) ne pourra que se sentir attirer par cette jeune ado et ces trois amis pirates qui pour le moment ne sont que des amis imaginaires mais la fin laisse entrevoir une mission qui va au-delà du simple divertissement. La trame du récit permet aussi d’aborder les difficultés du deuil, les secrets de famille et des difficultés financières auxquelles doit faire face cette jeune maman. Sans tomber dans le mélodrame, l’auteur arrive par l’humour à faire passer des messages d’amour et de compassion.

La belle surprise vient également du dessin d’Aude Soleilhac qui arrive à mélanger à la fois un style jeunesse dans un mode réaliste. Son dessin qui semble naturel n’en est rien et reste la preuve d’un certain talent artistique. Il est tout aussi attirant que le récit de Frédéric Maupomé.

Un savant mélange qui ne peut que faire passer un très bon moment au lecteur en le laissant dans le suspense le plus complet dans l’attente du second tome.

 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3851

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

le tour du monde en 80 jours, de Jules Verne - intégrale
Acheter sur BD Fugue
Histoire de poireaux, de vélos, d'amour et autres phénomènes…
Acheter sur BD Fugue
Anuki tome 2 - la révolte des castors
Acheter sur BD Fugue
Germano
GREY frasier
Retourner en haut de page