0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Strange fruit

Strange fruit

Scénario : Mark Waid & JG Jones
Dessin : JG Jones
Editions : Delcourt

 

Dans un Mississipi raciste et sous la menace d’une grande inondation, la solution ne peut venir que du ciel. Mais certains ne pouvaient pas imaginer que le super-héros sauveur pouvait être noir! « Strange fruit » fait remonter les vieux préjugés sous le magnifique pinceau de J.G.Jones.

 

En 1927, L’Histoire retiendra que les Etats-Unis ont subit cette année-là, la pire inondation jamais connue. Mais dans la petite ville de Chatterlee dans le Mississippi, c’est une autre histoire qui va marquer cette période.
 


La ville est menacée comme tant d’autres par cette digue qui risque de céder à tout moment pour tout dévaster sur son passage. Un conseiller venu de Washington est envoyé sur place pour évaluer les risques et trouver des solutions. Mais peut-il être prit au sérieux, lui le noir, dans un des Etats les plus racistes des Etats-Unis où les noirs sont considérés comme de la main d’œuvre bon marché et dont la destinée est de finir comme un étrange fruit pendu à un arbre? Les tensions sociales sont à leur comble d’autant que les membres du KKK sont plus préoccupés par la traque d’un homme nommé Sonny afin de rendre justice que par cette digue qui risque de céder.

Le destin de la ville semble sellé à la noyade. Mais une curieuse comète venue de nulle part traverse le ciel et vient s’écraser sur les bords du Mississippi. Et soudain surgit face au vent ce qui sera sûrement le vrai héros de tous les temps, un gigantesque colosse, au physique et à la musculature impressionnante. Cet homme que le ciel envoie tel un messie, est certainement la solution. Un seul petit problème pour certain: il est noir. 
 

Dans un contexte politique actuel bien particulier suite à l’élection de Donald Trump et avec beaucoup d’incertitude sur l’avenir, « Strange Fruit » vient rappeler aux plus ignorants les conditions de vie subit par la population noire dans les années 30 sur les bords du fleuve Mississippi.

 

Le titre de cet album fait bien entendu illusion à la chanson adaptée d’un poème écrit en 1936 par le juif américain Abel Meeropol et mit en avant par la chanteuse de jazz Billie Holiday. À cette époque, comme traité dans la BD, la ségrégation est à son apogée, les actes xénophobes sont monnaie courante voir traditionnels, ce qui amène bon nombre de noirs américains à finir comme d’étranges fruits pendus aux arbres.

Cette période historique était le meilleur choix pour les auteurs afin de remettre de l’ordre et donc de faire intervenir un super-héros noir, sauveur de la ville. Même si faut l’avouer, son intervention est un peu irrationnelle et les enchaînements beaucoup trop prévisibles.

En revanche, coup de chapeau au dessinateur J.G. Jones dont le dessin est époustouflant de réalisme avec une mise en couleur expressive. Chaque vignette ressemblant à une gravure!



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2897

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

N, de Stephen King
Acheter sur BD Fugue
Orphelins tome 5 - Le cœur dans l'abîme
Acheter sur BD Fugue
danger girl - trinity
Acheter sur BD Fugue
louis
liberge louis
Retourner en haut de page