0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Tout le plaisir est pour moi

Tout le plaisir est pour moi

TOUT LE PLAISIR EST POUR MOI

Scénario : MAU
Dessin : DRUART
Edition : GLENAT

 

A la fin du 19ème siècle, les indiens ont baissé les armes et leur avenir est incertain. La haine montant, un jeune indien va se lancer dans une danse macabre. Pourchassé par un jeune capitaine français, idéaliste au plus haut point, leur rencontre risque d’être brutale. Un récit sombre et dramatique sur la condition humaine que l’histoire américaine aimerait bien oublier.

 

En 1890, les dernières poches de résistance indienne continuent à se battre en vain contre l’armée américaine. Sitting Bull, le dernier chef emblématique vient de tomber dans la réserve de Standing Rock. Il n’y a plus de successeur pour mener la lutte. Pourtant son dernier compagnon de bataille va se lancer dans un rodéo meurtrier, assassinant toute personne se mettant en travers de sa route. Militaires, civils, jeunes, vieillards, tous méritent à ses yeux de mourir pour venger la perte de son ami, au nom du peuple indien, au nom de cette avenir dont ils sont privés.
 

En parallèle, une jeune officier français se retrouve au sein de l’armée américaine, jeune idéaliste et humaniste, il se retrouve vite face à la réalité de cette haine raciale envers le peuple indien. Il se voit vite confier la mission de retrouver cet homme qui sème la mort sur son passage en compagnie d’un éclaireur indien considéré comme un traitre par sa tribu. La traque est lancée aux grandes forêts enneigées où la mort est présente à chaque instant.

La traque est lancée et c’est parti pour 200 pages de course poursuite sur des pages en noir et blanc où l’action, la violence mais aussi la culpabilité vont se côtoyer. Le jeu des personnages est également intéressant à étudier. D’un côté un jeune capitaine idéaliste qui au fur et à mesure des pages comprend que cette société américaine est loin d’être parfaite, les mentalités, leurs actes vis-à-vis des indiens s’enregistre dans une période de l’histoire américaine qui n’est pas des plus glorieuse. Et d’un autre côté, cet indien à la soif de vengeance qui peut ne plus avoir de limites dans sa démence, fait de lui un tueur psychopathe et emmène le récit dans un thriller sombre jusqu’à la dernière page. Ce mélange donne résultat à un ouvrage intéressant sur la condition humaine et les actes de barbarie perpétrés à cette époque.
 

Graphiquement le traitement en noir et blanc apporte un certain cachet notamment sur le traitement physique des personnages. On pourra regretter certaines lenteurs et quelques découpages maladroits qui font perdre le fil de l’histoire pour une bonne compréhension de l’objectif fixé par les auteurs.



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page