0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article TOUT VA BIEN

TOUT VA BIEN

Acheter sur BD Fugue
TOUT VA BIEN

Scéanrio - Dessin - Couleur : CHARLIE GENMOR
Editions : Delcourt


 
Sortir de l’adolescence, se chercher, comprendre la vie et les sentiments, autant de points de passage que doivent affronter Ellie et l’auteur Charlie Genmor. Un livre autobiographique pour les émotifs.
 

  
Ellie n’aime pas fêter ses anniversaires et à seulement 20 ans elle fait déjà le bilan de sa vie. Pas de petit copain ni même un flirt. Alors c’est décidé, le prochain garçon qui lui demande de sortir avec elle sera le bon, peu importe qui. Heureusement pour elle, le prochain se nomme Archimède, ce n’est pas le plus beau ou le plus fort mais un jeune homme sensible, compréhensif et patient. Une histoire d’amour débute avec ses hauts et ses bas. Mais malgré toutes les qualités d’Archimède, Ellie a du mal à se lancer à corps perdu dans cette histoire. Son passé familial, la relation de ses parents, ses conflits avec son frère et sa sœur handicapée la bloquent pour avancer l’esprit libre. Pourtant Ellie veut absolument sortir de cette dépression chronique qui l’envahit chaque jour. Arrivera-t-elle à se sortir de cette situation, sa relation avec Archimède va-t-elle la tirer vers le haut, autant de questions auxquelles Ellie doit trouver une réponse pour pouvoir dire enfin que tout va bien.
 

 
A la sortie de l’adolescence, Ellie est paumée. Elle n’arrive pas à aimer, à se sentir aimer, à éprouver des sentiments, elle ressent de la culpabilité par rapport à sœur handicapée mentale…La vie semble bien compliquée pour elle et le lecteur peut se poser la question de savoir comment l’auteur a-t-il pu mettre autant de sincérité et d’honnêteté dans ce personnage. La réponse est simple, cette BD roman est tout simplement une œuvre autobiographique de Charlie Genmor lorsqu’il était encore une jeune fille et n’avait pas conscience qu’il était une personne transgenre.
 

 
Sans jugement ni voyeurisme, cet ouvrage se lit passivement, en observateur de cette vie quotidienne que l’on pourrait penser banale mais qui a permis telle une thérapie de mettre des images sur ses maux et de trouver des réponses à ses questions. Le récit n’a rien de révolutionnaire mais il permet de passer un bon moment.
 
Côté graphisme, cette première BD trouve son originalité dans le choix des couleurs et en particulier le bleu, pas de chichi ni de décor mais simplement des personnages sincères et émotifs.
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2738

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

louis
louis louis
Retourner en haut de page