0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Tu n'as rien à craindre de moi

Tu n'as rien à craindre de moi

Chronique : Tu n’as rien à craindre de moi
Scénario et dessin : Joann Sfar.
Couleurs : Brigitte Findakly.
Editions : Rue de Sèvres.




 
Portrait d’un couple contemporain, cet album traverse les questions éternelles de l’amour et les éternelles questions de son auteur : l’art, la religion, l’amitié.

Joann Sfar nous livre dans cet album les meilleurs moments de l’amour selon lui : se rencontrer, se regarder, se parler, se confier et bien sûr… s’aimer !
 
Ainsi, on suit le parcours amoureux de ces deux héros : Seabestein et Mireille Darc. Seabestein est un artiste alors qu’elle écrit une thèse sur l’épigraphie. Malgré leur différence d’âge (elle ne comprend pas pourquoi il la surnomme Mireille Darc puisqu’elle ne la connait même pas), on sent dès le début que ce couple vit un amour passionné... Dans les premières planches, les discussions entre eux semblent n’avoir ni queue ni tête mais ils les finissent toujours de la même façon : dans les bras l’un de l’autre !

 
 
Ils finissent donc par se décider à sauter le pas et à vivre ensemble. A partir de ce moment, les dialogues gagnent en cohérence et l’on suit nos héros et leurs amis dans leur intimité.

Après une commande de la part d’un musée sur le thème de Courbet, il ne va avoir qu’une seule idée en tête : peindre sa compagne dans le plus simple appareil… Elle devient donc sa muse ! L’auteur nous livre donc sa vision de l’amour à travers…l’Art !

On retrouve le talentueux Joann Sfar, l’auteur du chat du rabbin (notez qu’il y a d’ailleurs quelques clins d’œil à cette série dans l’album), qui, à travers cet album, nous livre une véritable ode à l’amour. De plus, il nous confronte tout au long de l’album à ses questions existentielles que sont notre rapport à l’art, au judaïsme, au sexe, aux femmes, au temps qui passe… mais aussi et surtout il s’interroge sur les rapports entre les membres d’un couple contemporain !

Au niveau du dessin, on retrouve le style caractéristique de Sfar. Le tout est magnifié par le travail de colorisation de Brigitte Findakly.

Vous pouvez donc vous plongez dans cet ouvrage sans avoir la crainte de ne vous ennuyer un seul instant !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4141

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Répertoire des lutins de Bretagne
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 1 dédicacé
Voir la fiche produit
donjon monsters tome 11 - le grand animateur
Acheter sur BD Fugue
Si Dieu existe
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
blary chroniques non essentielles
Retourner en haut de page