0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Un cœur en commun

Un cœur en commun

Acheter sur BD Fugue

UN COEUR EN COMMUN
 

Scénario : HARALD
Dessin : HARALD
Couleurs : Geoffroy DUSSART, Karl-Frédéric DUSSART, HARALD
Éditions : Delcourt

Un cœur en commun ou La Belge histoire de la sécurité sociale nous invite à revivre la genèse de la Sécurité sociale belge au travers des trajectoires de vies de personnages éloignés dans le temps. Dans cette bande-dessinée, HARALD nous propose un message intemporel sur la solidarité et l'humanisme.
 


L'histoire commence avec la naissance de Louise qui s'avère rapidement devoir être opérée du cœur. Puis au gré d'analepses, HARALD nous propose un va-et-vient récurrent entre les époques avec pour principales périodes notre époque contemporaine, mais aussi la révolution industrielle, et la Seconde Guerre mondiale. On fait ainsi la rencontre durant l'Occupation nazie de personnages animalisés, avatars de personnages historiques belges, qui doivent ruser pour se réunir clandestinement afin de proposer un plan de protection sociale pour la sortie de guerre de leur pays. Ces personnages veulent ainsi croire que l'utopie est possible, et travaillent pour doter enfin la Belgique d'un système d'assurance sociale sachant que de nombreux atermoiements ont déjà eu lieu au cours desquels les protagonistes - gouvernement, patronat et monde salarial – se sont toujours opposés. HARALD nous convie à alors considérer l'héritage des périodes passées pour apprécier la genèse et la nécessité d'une protection sociale.


Les mises en abyme proposées - qui nous propulsent notamment au XIXème siècle - comme celles enfantées par les rêves de Julien, le père de Louise, sont par ailleurs l'occasion de cerner le sacerdoce d'individus engagés dans le combat syndical, et ayant dû lutter contre les valeurs libérales pour améliorer les conditions de vie des ouvriers. À travers les épreuves endurées par les parents de Louise angoissés par les problèmes cardiaques de leur fille, et les frais nécessairement engendrés par son hospitalisation, on saisit au fur et à mesure à quel point ce qui nous semble désormais naturel a été acquis péniblement.
 


Cette bande-dessinée riche en références historiques est l'occasion d'apprendre de nombreuses choses sur le sujet de la protection sociale qui, de prime abord, pourrait être jugé aride. On découvre ainsi que dès 1880 BISMARCK avait compris que pour museler les syndicats et les socialistes, il fallait proposer une véritable protection sociale. On peut également remarquer que les travaux de la création de la sécurité sociale en Belgique sont concomitants à ceux du Conseil National de la Résistance en France avec les mêmes objectifs. De même, si l'Europe se caractérise par une solidarité sociale, les systèmes varient considérablement d'un pays à un autre ne serait-ce que dans son financement.

HARALD nous offre à travers cette œuvre engagée, et inspirée en partie de son expérience l'occasion de célébrer les soixante-quinze ans de la protection sociale belge tout en cernant mieux ses enjeux et combats. D'ailleurs, la postface rédigée par les sociologues Monique PINÇON-CHARLOT et Michel PINÇON nous rappelle la nécessité de rester vigilant pour ne pas voir notre système social démantelé au profit d'assureurs privés, et considérer que la sécurité sociale est une dépense alors qu'elle n'est qu'un investissement, et que la solidarité ne doit pas être un vain mot. Si Un cœur en commun est extrêmement riche en informations et en trouvailles narratives au gré des mises en abyme et des analepses, elle peut également décontenancer tant les nombreux enchâssements temporels ont tendance à perturber la fluidité de la lecture. De même, si l'humour – belge - affleure régulièrement au fil des cases, la sobriété est de mise dans la langue. Quant au traitement graphique, les dessins, volontiers naïfs, peuvent sembler pécher par des vignettes aux arrières-plans simples voire neutres, comme s'il s'agissait d'attirer l'attention sur les protagonistes en faisant fi du contexte tant cette utopie d'une protection sociale a fait rêver toutes les époques et pays.

HARALD laisse augurer en tout cas avec cette bande-dessinée d'œuvres à venir enthousiasmantes.


Lydie et Nicolas

 



Nicolas
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3208

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Dédicace couleur Malvoulant
Voir la fiche produit
Le chant des stryges tome 16 - Exécutions
Acheter sur BD Fugue
golden cup tome 2 - 500 mille chevaux
Acheter sur BD Fugue
grain de liberté
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page