0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'utilisateur Laribambulle

Une tribune ouverte pour les auteurs

Une tribune ouverte pour les auteurs
Par Stéphane Girardot | le 10 juin 2014 | 
 
duhamel La Ribambulle est touchée par ce qui se passe en ce moment. La communauté de la bande dessinée est en émoi. Que dis-je, elle gronde. Depuis l’annonce par le RAAP (Régime des artistes auteurs professionnels) de la création d’une nouvelle taxe de 8% pour les cotisations de retraite complémentaire des auteurs dès 2016, les voix s’élèvent et certains auteurs abandonnent la bande dessinée pour d’autres horizons. C’est le cas notamment de Bruno Maïorana, l’auteur de Garulfo et D aux éditions Delcourt, qui en a longuement parlé sur sa page Facebook mais avait déjà pris sa décision avant cela. C’est d’autant plus dommageable que l’annonce a été faite via une lettre de Frédéric Buxin, le président du RAAP, sans aucune concertation des personnes impliquées. Cette augmentation n’a donc pas réjoui les responsables du SNAC BD (Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs BD) qui se posent des questions sur le fond et la forme de cette décision prise par le Conseil d’administration du RAAP.  
 © Duhamel
Son blog : http://www.hibbouk.com/
mehée

© Loïc Méhée
Son blog : http://loicmehee.canalblog.com/

Quelles seraient les conséquences si de telles mesures sont réellement prises et maintenues, dans le monde de la bande dessinée ?

Voici la réaction de François Cerminaro, coloriste chez Dupuis, sur le sujet :

« On demande donc aux auteurs une cotisation supplémentaire pour leur retraite complémentaire. Le taux énorme demandé correspond à l’équivalent d’un mois de salaire, sachant que la majorité des auteurs gagne à peine plus de 8000 euros par an. C’est-à-dire moins d’un SMIC. Quelle profession accepterait qu’on lui retire un mois de salaire ? C’est d’autant plus gênant que personne n’a été concerté avant, pourtant les syndicats d’auteurs existent. Dans de telles conditions de précarité, beaucoup d’auteurs pensent arrêter, certains l’ont déjà déclaré, et non des moindres, sur leurs pages FB ou autres. Les conséquences économiques sur les auteurs auront, à mon avis, une répercussion sur l’ensemble du média. Si les auteurs ne peuvent plus pratiquer leur métier à plein temps, les albums ne seront pas les mêmes et les ventes, et cela concerne aussi les éditeurs, en seront forcément affectées. Pour l’instant, le peu de rencontres entre syndicat des auteurs et membres du RAAP n’a pas fait avancer quoi que ce soit. Tout cela s’annonce long et difficile. Nous avons donc besoin du soutien de site d’information BD comme le vôtre pour nous aider à avancer. »

marko

© Marko
Son blog : http://marko.artblog.fr/

C’est pourquoi, nous souhaitons mettre en place une tribune ouverte où les auteurs pourraient venir s’exprimer et ainsi se servir de notre médium pour, nous le souhaitons de tout cœur, faire avancer les choses. N’oublions pas que ces hommes et ces femmes, qu’ils soient dessinateurs, scénaristes ou encore coloristes, te font rêver, toi public ! Nous ne pouvons laisser mourir à petit feu ceux qui nous apportent tant de rêves et nous font voyager. Les auteurs font partie de notre monde car ils animent notre passion : la bande dessinée. S’ils n’existent plus, c’est une partie de nous qui meure !

http://la-ribambulle.com/tribune-ouverte-les-auteurs/

Stéphane Girardot



J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : Laribambulle

Nombre d'article(s) publié(s) : 2

Visiter le kiosque de Laribambulle

Vous aimerez aussi

Castaza
Castaza eon
Retourner en haut de page