0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article VERS LA TEMPÊTE

VERS LA TEMPÊTE

Acheter sur BD Fugue
VERS LA TEMPÊTE
 
Scénario et dessin : Jean-Sébastien Bérubé
Editions : Futuropolis.

 
En 2007, Jean-Sébastien Bérubé revient à Rimouski, la petite ville canadienne dans laquelle il a grandi. Pour lui c’est un véritable tournant car il entame sa carrière de dessinateur de bande dessinée. Mais ce retour ne se fait pas sans difficulté car sa famille semble décidée à prendre toutes les décisions pour lui… Heureusement, il retrouve le karaté et s’y défoule ! Un récit autobiographique bien mené et très intéressant !
 

Cette période de la vie de Jean-Sébastien Bérubé semble bien avoir été un véritable tournant… De retour après une expérience plus ou moins ratée au Népal (voir Comment je ne suis pas devenu moine chez Futuropolis également), le jeune homme se retrouve à nouveau dans sa petite ville québécoise natale.
 

Cela ressemble un peu à un échec pour lui d’autant plus que son père et son grand-père ont bien l’intention de le remettre dans le droit chemin. Ainsi, c’est eux qui lui trouvent un logement et également un bureau. Celui-ci est d’ailleurs dans les locaux de l’entreprise familiale. Son père va jusqu’à lui écrire ses scénarios, ce qu’il refuse catégoriquement et le met même hors de lui…

Sa seule parenthèse de liberté, c’est le karaté et plus précisément le le karaté kyokushin, une pratique radicale et plus ou moins controversée car les combats se font à mains nues et les coups sont portés à pleine puissance… Son objectif ? Obtenir sa ceinture noire ! Seulement, son grand-père, vraiment autoritaire, veut même lui interdire ce plaisir considérant ce sport comme étant aussi violent qu’inutile !
 

On le suit alors, entre ses entrainements et sa vie de tous les jours. Mal dans sa peau, il tente d’affronter sa famille qui a du mal à comprendre et à respecter ses choix. On le voit également tenter de séduire sa colocataire, Jenny, de façon assez maladroite.

Tout cela va l’amener à prendre conscience de certaines choses et à effectuer un travail sur lui-même au niveau moral à l’aide de psychothérapeutes tant dans la volonté de se construire par lui-même que de lutter contre son bégaiement.

Le karaté, et sa quête de ceinture noire, va également lui permettre tout à la fois de se concentrer, de se défouler et de mieux contrôler ses émotions… D’autant plus qu’il a bien l’intention de rendre son shihan (maître), Sylvain Lessard, fier de lui car celui-ci se bat contre la maladie…

Dans cet ouvrage, Jean-Sébastien Bérubé nous livre, avec une profonde honnêteté, ses espoirs, ses désillusions et sa difficulté à trouver sa place dans la société. En livrant tout cela, l’auteur fait preuve d’un courage certain car il n’est pas évident de dévoiler ainsi ses doutes et ses hésitations. A certains passages, on ne peut s’empêcher de sourire en découvrant des expressions québécoises au fil des cases !

Le récit qui l’en tire est vraiment intéressant. En plus son dessin en noir et blanc est vraiment magnifique !
 
Une BD autobiographique, et cathartique, à découvrir !

François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3928

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Le Vieux Docteur A T Still ...
Voir la fiche produit
Croquis-recherches
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
l'agent secret
Acheter sur BD Fugue
La revue dessinée tome 7 - Printemps 2015
Acheter sur BD Fugue
revenants avec ex-libris offert !
Acheter sur BD Fugue
Duprat
HALIFAX PASS VIP
Retourner en haut de page