0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Vies Volées

Vies Volées

Vies Volées
Buenos Aires Place de Mai
 
Scénario : Matz
Dessin et Couleurs : Mayalen Goust
Editeur : Rue de Sèvres


 

« Vies Volées », un titre qui annonce une histoire dure et sans concession, inspirée de faits réels. Lors de la dictature militaire en Argentine (1976 / 1983), des enfants ont été volés à des mères captives et torturées faisant parties de l’opposition. Matz arrive à créer une fiction avec des personnages attachants, et nous raconte avec brio le destin de ces enfants une fois devenu adulte.

Couverture de Vies volées - Bueno Aires Place de Mai - Vies voléés - Bueno Aires Place de Mai

Un combat est mené pour retrouver ces enfants. Il est devenu célèbre dans le monde entier. Les Abuelas de Plaza de Mayo, les Grands-mères de la place de Mai, défilent chaque semaine en plein centre de Buenos Aires. Mario, un jeune homme de 20 ans s'interroge sur sa filiation, et décide d'aller à la rencontre de ses grands-mères accompagné de son ami Santiago et décide de faire un test ADN. Les résultats bouleverseront les vies des deux jeunes gens et de leur entourage, dont Victoria infirmière « enfant volée » qui les accueillera pour la réalisation de ce test. Voici pour le pitch et le contexte de cette histoire particulière, car très réelle. Matz que l’on connait plus pour ses histoires de polar, et notamment son excellente série « Le Tueur » arrive par l’intermédiaire de trois destins à nous faire vivre une histoire palpitante, avec des rebondissements inattendus. 


Son scénario nous permet de nous projeter dans ses destins, de prendre un peu de recul, et nous dire, et si cela devait nous arriver, comment réagirait-on ? Comme Mario,  Santiago, ou la douce Victoria. Matz ouvre plusieurs portes, on reste dans la vraie vie, nous permettant de nous attacher à ces personnages et leur désarroi.  
 

Un mot évidemment sur le dessin tout en finesse de Mayalen Goust, le style est peu commun, l’encrage est léger et j’ai l’impression que la couleur est réalisée en feutre avec des hachures ce qui donne un dessin précis et agréable à suivre. Mention spéciale sur les expressions des personnages bien retranscrites, les décors et le découpage permettent une mise en abime de l’histoire.

En lisant « Vies Volées »vous passerez un bon moment, aidé par un duo d’auteur maitrisant bien leur art. Et cela vous permettra de mieux comprendre un des drames de cette fin de siècle avec le vol de ces 500 bébés, encouragé par la dictature militaire argentine.



LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4048

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le bruit de la machine à ...
Voir la fiche produit
Le Vieux Docteur A T Still ...
Voir la fiche produit
bonne journée
Acheter sur BD Fugue
Le tueur tome 4 - lien de sang
Acheter sur BD Fugue
Corps et âme
Acheter sur BD Fugue
Ben Hamida
Mazel porcel
Retourner en haut de page