0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article ZAROFF

ZAROFF

ZAROFF

Scénario : RUNBERG
Dessin : MIVILLE-DESCHENES
Edition : LE LOMBARD


 
Le comte Zaroff s’est spécialisé dans la chasse dont les gibiers sont des hommes. Cette activité ne semble pas plaire à tout le monde et en particulier à Fiona Flanagan, fille de victime. La folie, la vengeance vont se réunir pour donner naissance à un des meilleurs albums de l’année délivré par Runberg et Miville-Deschênes.
 

  
1932, sur une île tropicale au large du Brésil, deux hommes courent dans la nuit pour échapper à une meute de chiens. Ils sont tout simplement les gibiers d’une partie de chasse, un petit loisir auquel le comte Russe Zaroff aime se livrer. Zaroff trouve facilement ses proies dans les bateaux échoués près de son île jusqu’au jour où la mer va lui livrer Sanger Rainsford qui sera le premier à contrecarrer ses plans et le mettre en échec. Une fois de retour sur terre, Rainsford va tenir une conférence de presse pour raconter son calvaire et Zaroff est contraint de se ranger et de migrer vers une autre île. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais dans l’assistance, il se trouve une jeune femme nommée Fiona Flanagan, qui n’est autre que la fille d’un ancien chef de la mafia tué par le comte Zaroff lors d’une chasse à l’homme. Le temps de la vengeance a sonné pour Fiona, Zaroff va devenir le gibier d’une nouvelle partie où l’adrénaline, la folie et la soif de tuer coulent dans les veines des deux clans.
 

 
Les chasses du comte Zaroff est une adaptation d’une nouvelle de Richard Connell et d’un grand classique du cinéma américain. Les auteurs (Miville-Deschênes et Runberg, déjà associés sur Reconquête) se sont amusés à imaginer ce qui se serait passé si Zaroff n’avait pas été tué par ses chiens comme proposé dans les versions originales.
 

Ainsi ils vont donner un visage différent, une vision différente du personnage. Zaroff est au début de l’album quasiment en état dépressif suite à cet échec avec Rainsford. Fiona Flanagan va enfoncer le clou en utilisant la famille de Zaroff pour se venger et mettre Zaroff et les siens en position de gibier.
Le doute s’installe et le lecteur va avoir de l’empathie pour Zaroff. Mais au fil des pages, cette nouvelle chasse à l’homme va servir de thérapie. La violence montant progressivement, le suspense étant à son comble, le monstre psychopathe assoiffé de sang renaît de ses cendres.
 


Quel album ! Le récit est impeccablement découpé, même si l’introduction nécessite une concentration supplémentaire. Le rythme, le suspense, les rebondissements sont au rendez-vous. Le dessinateur apporte le coup de grâce par de magnifiques décors, les personnages sont expressifs, vivants (pas pour longtemps pour certains), l’ensemble de ces éléments donne un album qu’il est bon de signaler parmi les meilleurs de l’année.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3622

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

hammerfall tome 3 - les gardiens d'elivagar
Acheter sur BD Fugue
Millénium tome 1
Acheter sur BD Fugue
Orbital tome 3 - nomads - en anglais
Acheter sur BD Fugue
gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page