0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Lanfeust Odyssey T09 Le Stratège Ingénu

Lanfeust Odyssey T09 Le Stratège Ingénu

Scénario : Christophe Arleston
Dessin : Didier Tarquin
Lettrage : Guy Mathias
Couleurs : Lyse
 
 
Encore un excellent album de Lanfeust Odyssey, avec un bon rythme, de l’humour et de sympathiques retrouvailles avec d’anciens personnages. On n’est pas déçu.
 


Vaincue mais pas détruite, la démoniaque Lylth trouve refuge dans la cosse de la reine Banshee, apparue près de Castel Or-Azur (voir le premier diptyque de la série). Au même moment, Lanfeust, Cixi et compagnie séjournent au château pour fêter la victoire (sous forme de banclette) avant de partir à la recherche de Lylth pour mettre un terme définitif à son existence. Ils sont en pleine banclette quand des centaines de petites banshee corrompues par Lylth les attaquent et absorbent la vie des malheureux qui ne parviennent pas à se mettre à l’abri. Immédiatement, les banshee se multiplient et se répandent à travers le monde. Pour gérer cette crise d’urgence de niveau planétaire, Lanfeust décide de se rendre au Darshan pour y solliciter l’aide des dieux (de vieilles connaissances rencontrées dans la série Lanfeust de Troy). Evidemment, il faudra faire avec la jalousie et la mauvaise foi de certains d’entre eux…
 


Les albums se suivent et maintiennent une qualité réjouissante. On ne s’ennuie pas une seconde dans cette aventure, et on y croise de vieilles connaissances qu’on a grand plaisir à revoir (Cyan, Glin, Shpax…). Ces personnages issus des précédentes aventures de Lanfeust (Lanfeust de Troy et Lanfeust des Etoiles) sont utilisés à bon escient. Bien amenés et servant l’histoire, ces clins d’œil récompensent le fan de longue date. L’histoire n’oublie pas non plus de creuser les relations entre ses principaux protagonistes par petites touches souvent amusantes. Enfin, il faut noter la présence de quelques idées plutôt originales, dont je ne dirais rien de plus pour ne pas gâcher la surprise. Une bonne histoire donc, amusante et divertissante à souhait.

Didier Tarquin maîtrise depuis longtemps son art, mais dans cet album il peut se (et nous) faire plaisir avec des planches d’une grande densité comportant moults créatures, dieux et indigènes aux trognes mémorables. Ajoutez à cela de superbes décors et des personnages qui peuvent passer de l’épique au comique en une case et vous comprendrez qu’on se délecte au fil des pages.
Tout cela promet un final en apothéose dans le prochain album.
 

Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2112

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Nogard T2 les feux
Voir la fiche produit
Tome 3 Edition Allemande de Dwarf
Voir la fiche produit
lanfeust des étoiles tome 4 - édition luxe noir et blanc - ...
Acheter sur BD Fugue
Merlin le prophète tome 4 - l'âme du monde
Acheter sur BD Fugue
midnight wolf tome 7
Acheter sur BD Fugue
ombre monstre
ombre monstre pif
Retourner en haut de page