0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article El Boxeador

El Boxeador

El Boxeador
 
 
Scénario : Ruben del Rincon et Manolo Carot
Dessins : Ruben del Rincon et Manolo Carot
Éditions : du Long Bec


 
 
El Boxeador, raconte le parcours de deux champions de boxe différents de par leurs techniques et origines sociales. Un album avec deux débuts et une seule fin avec son combat final. Deux récits dans une ambiance de sang, de sueur et de sentiments.
 


Cet album nous laisse le choix de suivre deux histoires différentes, deux parcours de vie, pour finir sur un seul et même ring. On peut commencer la lecture par  Rafa "Warmachine" aux origines sociales modestes, talentueux mais un peu bad boy, ou par Hector, un fils de riche, futur champion d'athlétisme, mais qui va enfiler les gants au grand dam de son père. Il a tout mais il va devoir en faire plus que les autres pour mériter sa place. Ce n'est pas avec l'argent qu'on devient champion de boxe mais avec la sueur. Les deux histoires ne commencent pas sur la même temporalité, le parcours de Rafa démarre plus tôt dans le passé. On verra la montée en puissance d'un grand champion mais aussi sa déchéance lorsque ce dernier aura tendance à tout gâcher. Tandis qu'il est littéralement au trou, Hector commence à faire parler de lui dans le club de boxe où tous deux ont débuté. Comme les deux histoires se déroulent parfois dans des lieux identiques, des personnages secondaires figureront dans les deux intrigues, notamment un certain Yassif, aux multiples facettes.



El Boxeador plait tout d'abord par son visuel. L'album se lit au format paysage et ses deux couvertures emmènent le lecteur dans les salles d'entraînements de boxe ou de lutte. On imagine bien de telles affiches sur les murs en briques. À l'intérieur on trouve uniquement trois couleurs : le blanc, le noir et le rouge. Cette dernière est omniprésente, très certainement en référence au sang coulé lors des combats ou des entraînements. Les personnages sont aussi différents de par la manière dont ils sont représentés : Rafa est dessiné avec des traits durs en lien avec sa personnalité, tandis qu'Hector est d'un blanc presque fantomatique : il n'existe pas, il doit s'affirmer notamment envers son père qui tient à prendre la carrière de son fils en main, même à son détriment.
 


En ce qui concerne les deux récits, on lit facilement l'histoire de Rafa, ce boxeur venu de la rue, même si elle n'est pas sans rappeler un certain Rocky Balboa. Le dépaysement viendra peut-être plus de son adversaire Hector pour qui on peut éprouver une certaine sympathie. Il a tout pour lui : il est riche beau, talentueux et il court vite. Mais s'il choisit la boxe ce n'est peut-être pas uniquement par esprit de contradiction contre son père. Aurait-il un secret bien caché ? Il sera en tout cas aidé par Yassif, que l’on retrouvera aussi en adversaire ou ennemi de Rafa. D’ailleurs, si on arrive à comprendre son rôle avec Hector, on aura peut-être plus du mal à saisir des réelles intentions envers "Warmachine".

El Boxeador c’est deux histoires en une seule, deux champions que tout opposent pour un seul et même final. Lorsqu’on commence on veut connaître la fin.
 
 

Philippe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3124

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

grain de liberté
louis Moustache
Retourner en haut de page