0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La Guerre des Lulus / La perspective Luigi Tome 1/2

La Guerre des Lulus / La perspective Luigi Tome 1/2


LA PERSPECTIVE LUIGI 1/2
La Guerre des Lulu
s


Editeur : Casterman
Scénariste : Régis Hautière
Dessinateur : Damien Cuvillier
Coloriste : David François

 

La Guerre des Lulus, belle série de Hautière et Hardoc, s’essaye au spin off. Et cela fonctionne, car on se passionne pour cette histoire située au printemps 1916 à Berlin. C’est Damien Cuvilliers, qui se fraye un chemin dans cet univers, et c’est fort réussi !
 


 

Printemps 1916. Alors qu’ils cherchent à fuir la zone occupée par l’armée allemande, quatre orphelins français et une jeune réfugiée belge montent dans le mauvais train et arrivent à Berlin, capitale du Reich. Pour survivre dans une ville étrangère meurtrie par la famine, ils partagent le quotidien d’une bande de gosses des rues, tout en cachant leur véritable nationalité.
Au cœur du territoire ennemi, ils manquent à chaque instant d’être capturés par la police ou pris dans des affrontements avec d’autres bandes !

Qui aime cette série, ne sera pas déçu, Régis Hautière continue son travail de qualité, et nous plonge dans un pays en guerre, l’Allemagne : meurtri par les privations et l’angoisse de ne pas revoir les proches partis en guerre. Comme en France finalement !

BD faussement naïve, la petite troupe des lulus est soumise à de nombreuses épreuves. Pensant aller en Suisse, ils découvrent de façon rocambolesque que ce n’est pas le bon pays. Ceci dit, même outre Rhin, la solidarité entre enfant est forte, attention tout de même : la jalousie et la défiance peuvent toujours surgir même quand on s’y attend le moins !

Bien joué au scénariste, qui a pensé à raconter cette histoire par des flashbacks et des souvenirs de Luigi (l’un des lulus), ce qui rend l’aventure palpitante, découpée comme une série télé, avec des ellipses assez importantes, ce qui dynamisent le récit, et permettent de s’attarder sur les péripéties de ces enfants au destin incroyable.

Bravo aussi au ton donné, on ne tombe jamais dans la niaiserie, cette BD peut être lue par les plus jeunes mais aussi par tous les passionnés de grande aventure !

Et le dessin ? Magnifique !

Damien Cuvillier finit de me convaincre que c’est un grand dessinateur. J’avais adoré ce qu’il avait proposé sur « Les Souliers Rouge », il hausse encore son niveau avec cet album. Les personnages sont expressifs, les décors sont superbes, tout en dynamisme.

Un dernier mot sur les couleurs superbes de David François, même si je préférerais le retrouver sur une nouvelle série : je vous conseille « Un Homme de joie ».

Donc rendez-vous avec les Lulus, et cette histoire en 2 tomes. Si vous ne connaissez pas la série principale, essayez (en 5 tomes) ! Et bonne nouvelle Hardoc s’attaque à un nouveau cycle !



LAURENT
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2103

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Ulmia - Le cataclysme
Voir la fiche produit
bijou collector - la lance opale ...
Voir la fiche produit
Ganesha 5 steampunk
Voir la fiche produit
L'habitant de l'infini tome 10
Acheter sur BD Fugue
Skip beat tome 12
Acheter sur BD Fugue
légendes d'aujourd'hui, 1975-1977 ; l'intégrale
Acheter sur BD Fugue
ortiz
ortiz ortiz
Retourner en haut de page