0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le château de ma mère

Le château de ma mère

Scénario : Serge Scotto, Eric Stoffel, d’après Marcel Pagnol                     
Dessins : Morgann Tanco
Couleurs : Sandrine Cordurié
Editions : Grand Angle

 
Après l’épopée des bartavelles, les parties de chasse rythme les vacances. Malheureusement, les pluies automnales marquent la rentrée des classes. Pour Marcel, c’est la douche froide ! Malgré ses suppliques, la petite troupe regagne Marseille. Heureusement, avec le printemps, les beaux jours reviennent et la famille en profite pour se rendre tous les week-ends à la Bastide neuve. Surtout qu’un ancien élève lui propose un raccourci. Ce dernier lui réserve bien des surprises.

Marcel est fier. Après le célébrissime épisode des bartavelles, qui fit de son père un héros à des kilomètres à la ronde, il est de toutes les parties de chasse. Il joue le rôle de rabatteur et de ramasseur et il est beaucoup plus efficace qu’un chien. Un beau jour, au détour d’un bosquet, il se retrouve nez à nez avec un autre gamin : Lili des Bellons. Très rapidement, les deux jeunes garçons se lient d’amitié et deviennent inséparables.

Malheureusement, avec la fin des vacances, la séparation devient inévitable. La pluie tombe dès lors autant sur les collines que dans le cœur de Marcel. Mais tous les plans et autres stratagèmes ne peuvent empêcher le départ. D’autant que l’année est importante pour Marcel : il est le champion de son école pour le concours des bourses du lycée.
Bienveillant avec sa famille, son père décide de se rendre tous les week-ends à la Bastide neuve. Le chemin est long (4 heures) mais la plaisir fait vite oublier les douleurs. D’autant que le hasard fait bien les choses. Un jour, la famille rencontre Bouzigue. Ancien élève, il est désormais piqueur pour le canal de Marseille. Il leur propose de longer le canal, à travers les jardins de quatre châteaux. Si le raccourci est efficace, il réserve bien des surprises.
 
Voila donc le second chapitre des mémoires d’enfant de Marcel Pagnol. Après la « célèbre épopée cynégétique des bartavelles », on découvre la fin des vacances de la famille Pagnol. L’album est centré sur la découverte d’une nouvelle émotion : l’amitié. Le lien qui existe entre Marcel et Lili est si fort que rien ni personne, ou presque,  ne semble le dissoudre. En ce sens, l’adaptation est fidèle au roman. Néanmoins, je ne peux que regretter la disparition des retrouvailles de Marcel et du château. Détail me direz-vous ? Je suis tout à fait d’accord ! Rien n’est plus important que les collines, la garrigue et l’amitié. Surtout que Morgann Tanco démontre une nouvelle fois l’étendue de son talent. Les personnages rayonnent de charisme, le choix des cadrages est toujours judicieux et rajoute souvent une touche d’humour chère au gamin d’Aubagne.
 
Les éditions Grand Angle poursuivent donc les adaptations du grand Marcel Pagnol. Après Topaze et La Gloire de mon père, Le Château de ma mère prouve une nouvelle fois que l’académicien aurait fait un génial auteur de BD, et que ses lointains descendants savent l’adapter avec talent.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3078

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

LA PARTIE DE BOULES
Voir la fiche produit
Planche originale Mon Père ce Poivrot
Voir la fiche produit
Planche originale Mon Père ce Poivrot
Voir la fiche produit
oukase tome 2 - trahison collatérale
Acheter sur BD Fugue
pandora tome 1 - le régent fou
Acheter sur BD Fugue
Patrouille de France, l'épopée
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub The Babe tome 1
Retourner en haut de page