0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article 7 nains

7 nains

Acheter sur BD Fugue Scénario : W Lupano
Dessin : R Ali
Stroyboard : J Lereculey
Couleurs : Lou
Editions : Delcourt


Les 7 bouffons nains du roi se font chasser du château. Trois ans plus tard, ils pensent ne pas pouvoir tomber plus bas. Ils ont tort !!
 
A la cours du roi, les bouffons sont 7 personnes de petite taille. Allez, au diable le politiquement correct : ce sont 7 nains ! Et pour les 12 ans de Blanche, la fille unique et chérie du roi, ils mettent le paquet : jongleries, pitreries, pirouettes et autres boutades.
Malheureusement, ils se lâchent un peu trop et chambrent la reine sur son point faible : son âge. Furieuse, elle réclame vengeance et souhaite les faire décapiter. Malgré l’intervention du roi, la reine reste inflexible et les 7 nains sont condamnés au bannissement.
Par l’intermédiaire d’un joyeux drille, le roi leur fait savoir qu’il ne veut pas les abandonner et leur donne rendez vous à l’auberge du joyeux poney. Hélas, le roi ne vient pas. Pire que tout, il disparait ! Il n’en faut pas plus pour alimenter la légende : la reine est une sorcière qui l’a transformé en rat. Et les nains dans tout ça ? Ils creusent dans une mine d’étain abandonnée. A force de creuser, ils tombent sur les passages secrets du château ; et sur de nouveaux ennuis. Tout cela va les entrainer encore plus profond, emportant avec eux tous ceux qui seront sur leur passage.
 
Avec ces 7 Nains, Delcourt lance la troisième saison de sa série 7. Rappelons le concept : 7 albums, 7 personnages et 7 duos d’auteurs. Tout cela sous la direction de David Chauvel. La précédente saison brillait pour son manque de régularité, à tel point qu’on pensait la série arrêtée. Trois ans plus tard, elle renait et charge aux 7 Nains de la lancer.

Le scénario est confié à Wilfrid Lupano. Comme à son habitude, il nous livre une histoire pleine d’humour  mais qui pique un peu aux entournures ! On retrouve la satire sociale, déjà présente dans L’assassin qu’elle mérite ou Célestin Gobe la lune mais aussi l’opposition intergénérationnelle des Vieux Fourneaux. Ce mélange vient dynamiter le conte des frères Grimm, pour notre plus grand plaisir ! Surtout qu’à cette version au vitriol, Lupano rajoute des dialogues dignes d’un Michel Audiard : « au château, tout le monde me pelotait […] et ici, des poneys en rut avec des morceaux de barbaque plein les dents ».
Le dessin, signé Roberto Ali ; repéré par le tome 2 des 7 Merveilles ; complète à merveille le scénario.  Il est vif, dynamique et l’encrage très marqué rend les personnages encore plus expressifs. Saluons au passage le travail de storyboard du non moins excellent Jérôme Lereculey.

Les 7 Nains revisitent d’une façon acerbe le conte de Blanche Neige : c’est simplement jubilatoire !






 


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace NB Le Scarabée d'or
Voir la fiche produit
Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
Dédicace couleur Malvoulant
Voir la fiche produit
Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Détectives tome 3 - Ernest Patisson - Hantée
Acheter sur BD Fugue
la loi des 12 tables tome 1 - loi des xii tables
Acheter sur BD Fugue
octave tome 3 - octave et le manchot papou
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page