0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Bowery Boys

Bowery Boys

Scénariste : Cory Levine
Dessinateur :    Ian Bertram
Couleurs : Rodrigo Avilés
Edition : Glénat
 
Dans le New York du milieu du XIXe siècle, les luttes entre bandes rivales sont monnaie courante. Dans ce contexte, le jeune Nikolaus McGovern perd son père et beaucoup de ses illusions. Les auteurs livrent un portrait réaliste et authentique des Bowery Boys dans cette évocation sombre et violente des migrations et des faubourgs industriels de New York.
 
Le New York de 1853 est à l’image de ce nouveau pays que sont les Etats Unis. Jeune, dynamique et mélangé. En effet, les migrants débarquent par milliers sur Ellis Island, point de passage obligé avant de rejoindre le continent et sa communauté car si New York attire, New York avale, digère puis recrache les individus. C’est ce que va découvrir Nikolaus McGovern. Son père, irlandais d’origine, est à la tête du syndicat de charpentiers qui s’oppose au richissime Roderick Pastor. Dans ce bras de fer, toutes les communautés, toutes les nationalités sont impliquées. Les irlandais veulent des hausses de salaires. La population juive souhaite s’attirer les faveurs de Welsh, ce dernier et ses spartiates vendent leurs services au plus offrant. Les  administrateurs du quartier veulent profiter de la générosité de bienfaiteurs, tel que Pastor… Malheureusement, il arrive que cela dérape et ce sont souvent les innocents qui trinquent. Mme Pastor est assassinée à la sortie du théâtre. McGovern senior est accusé, jugé et finalement pendu. Quand à son fils, il découvre les dures réalités de la vie en rejoignant un petit groupe de gamins des rues. Il n’oublie  cependant pas  ce que son père disait : « vous serez jugés, mais sur vos actions, les injustices que nous combattons, les tords que nous redressons ».
 
A l’heure où le nouveau président des États Unis signent des décrets interdisant l’immigration en provenance de certains pays, le scénariste Cory Levine et les dessinateurs Ian Bertram et Brent McKee remontent le temps et l’histoire de leur pays. Ils nous rappellent que le melting pot actuel est le fruit d’une longue et lente évolution et que les relents xénophobes actuels ne sont que de lointains descendants des luttes du XIXe siècle.



Si l’histoire est relativement simple, elle intègre un grand nombre de personnages haut en couleur : du fils Mc Govern, pétri d’idéaux à Roderick Pastor, capitaine d’industrie prêt à tout pour s’enrichir davantage en passant par Welsh, chef de gang mégalomane ! Sans oublier celle qui a enfanté tout ce petit monde : New York ! Les inspirations du scénariste sont sans ambiguïté. Comment ne pas faire le lien avec l’excellent Gang Of New York du Martin Scorsese ? Comment ne pas voir l’Arturo Ui de Bertolt Brecht derrière les traits de Welsh ? Comment ne pas voir des similitudes entre le sort des gamins des rues et Oliver Twist ? Toutes ses influences se mélangent harmonieusement pour faire un récit sombre, torturé et violent. Violence que l’on retrouve également dans le dessin. Ces spécialistes du Comic que sont Ian Bertram et Brent McKee rendent une copie magistrale. L’angoisse et la violence sont palpables à chaque planche. L’atmosphère  lourde ne laisse aucun instant à la joie et au bonheur. C’est à peine si l’humanité a encore droit de citer dans la populeuse cité.

Vous l’aurez compris, Bowery Boys est un album comme on les aime. Il n’y a aucune place à la demi-mesure. Ce qui présenté, c’est le New York du XIXe siècle dans toute sa splendeur et sa cruauté. Si l’album n’est pas à mettre entre toutes les mains, sa lecture permet de remettre un grand nombre d’idées à leur place.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2380

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Les mystères de la 5e République ...
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
20 ans du guerre
Voir la fiche produit
malika secouss tome 1 - rêves partis
Acheter sur BD Fugue
sasanaki tome 3
Acheter sur BD Fugue
le scrameustache tome 35 - l'antre de satic
Acheter sur BD Fugue
WE DE LA BD INDEPENDANTE 2018
WE DE LA BD INDEPENDANTE 2018 cuneo
Retourner en haut de page