0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Coeur de ténébres

Coeur de ténébres

Acheter sur BD Fugue
Cœur de ténèbres
 
 
Scénario : Jean Pierre Pécau
D’après l’œuvre de Joseph Conrad
Dessins et couleurs : Benjamin Bachelier
Éditions : Delcourt

 
Alors que les colonnes infernales de la Convention ravagent la Vendée contre révolutionnaire, le lieutenant Varenne espère pouvoir rejoindre le front du Rhin. Auparavant, il va devoir effectuer une dernière mission : s’enfoncer dans les marais de la Bièvre Noire afin d’y débusquer le colonel Scherb qui semble être devenu fou. Une véritable descente aux enfers.
Jean Pierre Pécau et Benjamin Bachelier adaptent avec beaucoup de brio la célèbre nouvelle de Joseph Conrad.
 

En l'an 2 du calendrier révolutionnaire, la Vendée est à feu et à sang. Fidèle au roi Louis XVI, le pays se soulève contre la République. Afin d'anéantir ces ennemis de l'intérieur, la Convention donne l'ordre de tout exterminer et les colonnes infernales se déchaînent sur le pays de Cadoudal. Parmi elles, le lieutenant Varenne supporte de plus en plus difficilement cette violence inhumaine. Il espère obtenir rapidement sa mutation sur le front du Rhin. Malheureusement pour lui, et aux vues de ses états de service, cette nomination ne se fera qu'après une dernière opération. Il doit s'enfoncer dans les marais de la Bièvre Noire afin d'éliminer le colonel Jacques Nicolas Scherb, surnommé l'Ange de la Terreur qui, devenu fou, assassine désormais aussi bien les Blancs que les Bleus. Pour Varenne et son ami indien Uncas commencent dès lors une lente remontée  aux sources de l'enfer.
 
Cœur de ténèbres est une nouvelle de Joseph Conrad parue il y a 120 ans, en 1899. Cette histoire, fortement autobiographique, raconte comment Charles Marlow a remonté le cours d'un fleuve en Afrique Noire pour le compte d'une compagnie belge. Cette histoire a inspiré de nombreuses adaptations et transpositions parmi lesquels Apocalypse now ou L’Aube du monde. Seulement ici, Jean-Pierre Pécau privilégie une histoire nettement plus hexagonale puisque le scénariste de Jour J transpose cette descente aux enfers lors de la période révolutionnaire. L'épisode vendéen est quelque peu oublié de nos livres d'histoire et pour cause. On est très loin de la vision romantique de Didier Barbelivien et plus près du massacre de masse. Pour Jean-Pierre Pécau, le cadre est absolument parfait pour cette histoire. Le scénariste se place ainsi dans la lignée de l'école des Annales et de François Furet, ne cachant aucun élément de la violence de l'époque qu'elle soit blanche, bleue ou d'une quelque autre couleur. En ce qui concerne le dessin, le dessinateur de Gatsby le Magnifique fait des choix osés mais extrêmement payants. Le premier est de réaliser un album en quasi noir et blanc. Seuls les cauchemars et quelques lieux ont droit à un traitement en couleurs et ce afin de renforcer autant l'ambiance pesante des premières pages que la violence des pages colorisées dans des teintes extrêmement agressives. Le trait ensuite. Pour mieux donner à voir l'extrême complexité de la période, il se fait en crayonné allant parfois jusqu'à donner l'impression d'un brouillon. Si c'est déstabilisant, c'est tout de même particulièrement bien fait et le lecteur se laisse tout doucement engloutir par les enfers de la Vendée contre-révolutionnaire.
 
Avec ce Cœur des ténèbres, Pécau et Bachelier signent une vision de la nouvelle de Conrad absolument magistrale.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3617

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Album plus dédicace en pied
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T02
Voir la fiche produit
le portrait de dorian gray
Acheter sur BD Fugue
Six Half tome 1
Acheter sur BD Fugue
la grande évasion ; le labyrinthe
Acheter sur BD Fugue
gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page