0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article IRONS T03

IRONS T03

Acheter sur BD Fugue
IRONS
T03 : Les disparus d’Ujung Batu

 
Scénario : Tristan Roulot
Dessins : Luc Brahy
Couleurs : Hugo Facio
Editions : Le Lombard
 
Ingénieur spécialisé dans les superstructures, Jack Irons est connu et reconnu dans le monde entier pour ses compétences. Lorsqu’un édifice hors du commun doit-être renforcé ou réparé, c’est à lui qu’on fait appel ! Un troisième tome réussi où l’on retrouve avec plaisir ce héros à la fois brillant et sarcastique.
 

Dans le tome 2, Irons a été mandaté par une ONG en Asie, à Sinkis en Indonésie, pour comprendre le retard pris sur le chantier de reconstruction d’un pont détruit par le tsunami de 2004. Mais remettre en question le travail de la société internationale Starbridge n'est pas sans danger…

Alors quand Jack découvre que la multinationale ne fait rien pour réparer le pont mais profite de ce chantier pour réaliser un trafic de sable, il est attaqué et emmené dans un lieu inconnu pour tenter de l’empêcher de divulguer la vérité… Mais grâce à sa roublardise, il va tout de même parvenir à prévenir ses employeurs.
 

Mais alors qu’il prenait Jakang pour son ange-gardien après que celui-ci lui ait sauvé la mise plusieurs fois, il se rend compte que celui-ci est en fait le bras armé de l’organisation internationale mafieuse. Malheureusement pour Irons, l’homme a d’autres activités illicites en parallèle et il compte sur les compétences de l’ingénieur pour réussir à s’enrichir.


Notre héros est donc conduit sur une petite île voisine du chantier et va devoir aider Jakang à réaliser ses méfaits s’il souhaite survivre et protéger ses amis et le personnel du chantier…

Tristan Roulot est parvenu à créer un héros vraiment atypique sous les traits de Jack Irons. Celui-ci est vraiment peu loquace et peut-même parfois paraitre antipathique. Malgré tout, on s’attache assez rapidement à ce personnage tant dans ce tome que dans les précédents grâce à d’habiles flashbacks évoquant son passé et laissant sous-entendre les raisons pour lesquelles il s’est spécialisé dans les superstructures comme les ponts. On le voit également s’ouvrir un peu et commencer à nouer des sentiments avec sa compagne d’infortune…

De plus, le diptyque des tomes 2 et 3 est particulièrement intéressant puisqu’il évoque le réel problème économique posé par le sable au niveau mondial, élément incontournable du développement notamment en Asie.

Au dessin, Luc Brahy est toujours aussi agréable avec son dessin simple, précis et efficace. Le tout est renforcé par le travail de couleur d’Hugo Facio.

Il me tarde de découvrir les tomes suivants afin de découvrir le passé de Jack Irons, et, qui sait, de lever le voile sur les mystères de ce héros pas comme les autres !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3424

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Un drame en Livonie
Voir la fiche produit
L'ombre d'un monstre
Voir la fiche produit
Le Blues de Sluggy
Voir la fiche produit
goblin's tome 3 - sur la terre comme au ciel
Acheter sur BD Fugue
imago mundi tome 2 - le trésor des abysses
Acheter sur BD Fugue
les champs d'azur tome 3 - Paris-Madrid
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page