0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article JEANNE CHAUVIN

JEANNE CHAUVIN

Acheter sur BD Fugue
JEANNE CHAUVIN
La plaidoirie dans le sang

 
Scénario : Aurélie Chaney
Dessin : Djoina Amrani
Editions : Marabulles

 
Paris, 1886. Depuis quelques temps, la IIIème République œuvre au renouveau du pays et la période est propice aux avancées sociales. Jeanne Chauvin, aidée de sa famille, compte bien en profiter pour s’émanciper et parvenir à exercer le métier de ses rêves : avocate. Une biographie passionnante sur celle qui sera la première à plaider en France.
 

Jeune femme brillante, issue d’une famille plutôt privilégiée, on découvre Jeanne devant deux examinateurs alors qu’elle passe le bac. Elle l’obtient haut la main et décide de s’inscrire à la faculté de droit. Presqu’une première déjà puisque seule une femme l’a fait avant elle. Soutenue par sa famille malgré les quolibets et les insultes d’une partie de la gent masculine, Jeanne est déterminée et compte bien prouver qu’elle a largement sa place dans ce monde de macho ! Hors de question pour elle de faire comme de nombreuses camarades et de suivre le chemin classique de l’époque : trouver un mari, enfanter puis gérer toute cette petite progéniture tout en accomplissant ses devoirs conjugaux. Elle veut changer les choses !

Elle obtient l’autorisation d’assister aux cours de droit avec les hommes à la Sorbonne et se fait très rapidement remarquer par ses qualités. C’est tout simplement l’une des meilleures étudiantes ! Malgré tout, là encore, des camarades de classe se moque d’elle en la traitant de « cerveline » et certains professeurs n’apprécient pas qu’une femme marche sur les plates-bandes d’une fonction qu’il considère comme l’apanage des hommes.

Pourtant en 1892, elle obtient son doctorat de droit. Elle décide ensuite d’enseigner pendant quelques années tout en s’engageant en faveur de l’émancipation féminine en s’engageant dans l’association féministe l’Avant-Courrière ou bien encore dans le journal La Fronde.

Après un long combat juridique, aidé notamment par le féministe belge Louis Franck ou par son frère devenu député, elle obtient le droit de porter la robe d’avocate en 1900 et devient la première femme à plaider en 1901.

Dans ce roman graphique, Aurélie Chaney nous livre un scénario chronologique plutôt convenu mais extrêmement documenté et efficace pour découvrir le parcours atypique de cette pionnière qu’est Jeanne Chauvin. On découvre par étape son combat pour obtenir le droit d’exercer mais aussi plus largement son combat pour le droit des femmes à exercer tous les métiers. Une véritable pionnère je vous dis !
 


Au dessin, Djoina Amrani nous permet de plonger dans la Belle époque avec tout un travail sur les décors et les toilettes des femmes de la fin du XIXème. Son dessin semi-réaliste et les tons pastel rendent cette BD vraiment très agréable à lire.

Une BD aussi instructive que plaisante à regarder, alors n’hésitez plus et découvrez-la rapidement !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5055

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

L'Etoile du Sud
Voir la fiche produit
06 - Le jumeau maléfique
Voir la fiche produit
L'homme qui aimait les plantes
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
annonce boutique
secher Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page