0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'ART DE MOURIR

L'ART DE MOURIR

L'ART DE MOURIR

Scénario : RAULE
Dessin : PHILIPPE BERTHET
Editions : DARGAUD


 
Hors de ses bases, un flic français enquête en solo dans le milieu de l’art et de la pègre barcelonaise à la recherche de la vérité sur la mort d’une jeune étudiante qui pourrait bien être sa fille. Un polar à ranger parmi les classiques du genre mais où les comportements humains sont assez bien travaillés.
 
 
Philippe Martin est inspecteur de police à Paris. Il aime Barcelone, il y passe régulièrement ses vacances depuis de nombreuses années. Mais aujourd’hui il n’est pas là pour le tourisme. Fraîchement débarqué, il se rend à l’institut médico-légal pour répondre à une convocation, celle d’identifier le corps d’une jeune fille. Cette dernière, étudiante en doctorat de l’histoire de l’art qui répondait au nom d’Emma Martin, a été retrouvée les veines ouvertes dans sa baignoire, une lettre à côté d’elle, laissant penser à un suicide. Tout porte à croire que cette jeune fille de 25 ans serait la fille de Philippe Martin. Elle ressemble comme deux gouttes d’eau à sa mère dont Philippe n’a plus de nouvelles depuis 25 ans. Philippe se soumet à un test de paternité et en attendant les résultats, il va mener sa petite enquête en commençant par la co-locatrice d’Emma et son petit ami Folch. Une enquête qui va l’amener à côtoyer à la fois la pègre et l’art, deux milieux bien différents mais qui peuvent se rejoindre dans le crime.
 

Première collaboration entre le scénariste espagnol Raule et le dessinateur Philippe Berthet. Un savoureux mélange qui permet de retrouver un flic français (Philippe Martin) qui va évoluer hors de ses bases, à savoir en Espagne et en particulier à Barcelone.
Loin de parcourir un guide touristique, le lecteur appréciera de découvrir Barcelone et ses lieux incontournables mais également les bas-fonds et autres personnages qu’il vaut mieux éviter de croiser sur sa route, les maras (dangereuse organisation maffieuse venue d’Amérique latine).
 

Cet ouvrage va permettre au lecteur de suivre pas à pas l’évolution de l’enquête autour de la mort d’Emma Martin, d’avancer indice par indice et rencontre par rencontre jusqu’au dénouement final. Rien de spectaculaire dans la construction du récit mais cela reste cependant captivant même si on a du mal à croire qu’un homme venu de nulle part soit capable de démanteler un réseau à lieu seul.

En revanche, ce qui est notable c’est le travail fait autour des personnages. Tout d’abord par rapport à Philippe Martin, qui se retrouve dans la peau d’un père qui cherche à travers cette enquête à connaître sa fille dont il ignorait l’existence. D’ailleurs est-elle vraiment sa fille ? Durant tout l’album, il va creuser pour obtenir des indices à la fois pour l’enquête et pour lui-même. Il est prêt à basculer dans le crime. De même, les différents indices, flash-back vont dévoiler le personnage d’Emma qui s’est retrouvé également à faire des choix entre le bien et le mal, entre l’amour de l’art et les faussaires. Le traitement psychologique des personnes donne ainsi un atout supplémentaire à cet ouvrage.
Cette mise en scène est illustrée par Maître Berthet dont le trait, le coup de crayon, sont clairement identifiables, ce qui en fait un véritable artiste du 9ème art.
L’art de mourir est un album à découvrir pour ceux qui aiment les polars noirs.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5132

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Nico tome 2 - Opération Caraïbes (coffret + cale)
Acheter sur BD Fugue
Nico tome 2 - opération Caraïbes
Acheter sur BD Fugue
Arthus Trivium tome 1 - Les anges de Nostradamus
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Lejeune
Retourner en haut de page