0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L’EXTRAORDINAIRE APOTHICAIRE

L’EXTRAORDINAIRE APOTHICAIRE

Acheter sur BD Fugue

L’EXTRAORDINAIRE APOTHICAIRE

 

Manga : Fujiazuki

Oeuvre Original : Yuka Tachibana

Charactère Design : Yasuyuki Syuri

Edition : Delcourt-Tonkam


Une apothicaire surdouée crée des potions surpuissantes après avoir été invoqué dans ce monde.

 

 

“Sei, une jeune employée de bureau, ne vit que pour son travail. Sa vie va basculer lorsqu’elle se retrouve, malgré elle, invoquée dans un autre monde. Mais son arrivé fracassante s’avère plus discrète que prévue… car c’est une autre fille, invoquée au même moment, qui accapare toute l’attention, laissant Sei seule. Elle quitte alors le palais et démarre  une nouvelle vie entre création de potions et cosmétiques en tous genres. Il semblerait pourtant que Sei ne soit pas aussi ordinaire qu’elle le prétend…”

 

Donc, on part sur un nouvel isekai. Il s’agit du type qui invoque des gens ordinaires dans une situation extraordinaire. 

Ici, deux jeunes femmes. Sei et une seconde, dont on ignore tout, mais qui accapare toute l’attention du Prince pour commencer puis de toute la cour. Pourquoi ? Je l’ignore. Sei est donc totalement laissé à elle-même sans que personne ne se pose réellement de question pourquoi il y a deux saintes (jeunes filles vierges censé sauver le monde) ni pourquoi le Prince ne s’est intéressé qu’à l’une d’elle.

Bref, Sei est tout de même nourri et logé. Au bout de quelques jours, morte d’ennuis, elle se promène dans les jardins et découvre le métier d'apothicaire. Elle qui avait une passion pour les simples dans son monde, peut laisser ici, son talent et sa curiosité s’exprimer.

La voilà donc à faire des potions et autres, qui s’avèrent, on ignore pourquoi (même si on se doute que c’est parce qu’elle a été invoqué dans ce monde) meilleur que toutes les autres alors qu’elle suit la même méthode de fabrication. Bon, au moins ici, ce n’est pas un valeureux guerriers qui va prendre les armes pour combattre des légions de monstres, cela change.

On se laisse vite entraîner dans cet univers et on y prend du plaisir. Mais c’est comme s’il manquait un petit quelque chose. Peut-être un peu de mystère, on a facilement l’impression de deviner vers où se dirige l’auteur, et c’est dommage, ça gâche le plaisir.



Isabel
Chroniqueuse
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4346

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page