0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article L'OEIL DU MARABOUT

L'OEIL DU MARABOUT

Acheter sur BD Fugue
L’ŒIL DU MARABOUT
 
Scénario et dessin : Jean-Denis Pendanx
Dessin : Joël Alessandra
Editions : Daniel Maghen
 
Au Sud Soudan, une grave crise humanitaire existe depuis des années et a provoqué le déplacement de dizaines de milliers de personnes, qui, bien souvent, s’entassent dans des camps de réfugiés. Jean-Denis Pendanx nous livre une histoire magnifique et immersive sur une fratrie confrontée à ces conditions de vie difficiles. Mon coup de cœur de ce début d’année 2024…
 

Tout commence par un avion dans l’immensité du ciel africain… A l’intérieur ? Des membres de différentes organisations humanitaires mais également une petite fille, Nialony, qui va enfin retrouver ses parents et son frère après avoir été séparée d’eux à cause de la guerre civile qui sévit depuis huit ans. C’est ce qu’on appelle une « réunification ».
 

En arrivant au camp de Bentiu, située en pleine savane et sécurisé par les casques bleus, après la liesse des retrouvailles, la jeune fille va devoir réapprendre à vivre avec sa famille et notamment avec George, son grand frère, à la fois protecteur et débrouillard mais également parfois moqueur et tendu. Il lui apprend cependant à se repérer dans le camp et à se méfier des dangers de celui-ci.

Confrontée au monde des adultes, Nialony, semble vivre dans un monde onirique dans lequel sa poupée est sa petite sœur mais également un monde dans lequel elle échange avec un marabout, ce drôle d’oiseau africain, souvent considéré comme disgracieux et qui a même la réputation d’être l’animal le plus laid d’Afrique…

Malgré les conditions de vie compliquée, le frère et la sœur s’apprivoise à nouveau et George partage même avec elle sa passion du dessin avant la prochaine rentrée des classes. Mais cet équilibre précaire va bientôt voler en éclat puisqu’un groupe de rebelles va les capturer dans le but d’en faire des enfants-soldats. Ils vont donc devoir plus que jamais pouvoir compter l’un sur l’autre…
 

Après Au bout du fleuve, on retrouve avec plaisir Jean-Denis Pendanx pour une BD dont l’intrigue se déroule en Afrique. Cependant cette fois-ci, il s’est inspiré de sa propre expérience puisqu’il a réellement été dans ce camp de réfugiés afin d’organiser des ateliers de dessins à l’invitation d’associations humanitaires.

Il nous livre une histoire magnifique et pleine d’humanisme avec cette fratrie confrontée à la folie de la guerre et à la difficulté de grandir dans un camp de réfugiés. Son talent pour la narration nous permet de plonger littéralement dans cette histoire bouleversante et quand on la commence, on la finit d’une traite !
Quant au dessin, c’est là également une partition parfaite. Ils sont tout simplement magnifiques ! On est immergé dans une Afrique plus vraie que nature. Les planches sont également magnifiées par des couleurs magnifiques !
 

Si cette critique dithyrambique ne suffisait pas à vous convaincre, il faut préciser que 80 centimes seront reversées à l’UNICEF pour chaque achat de cette BD. De quoi faire une bonne action en plus de profiter de ce magnifique album !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5129

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le château des Carpathes
Voir la fiche produit
Les Indes noires
Voir la fiche produit
Le Village aérien - édition Noir ...
Voir la fiche produit
Hôtel GRUNDSTONE
Voir la fiche produit
Les voyages d'Anna
Acheter sur BD Fugue
Mystères ! Une biographie en images de Tibet (1931-2010)
Acheter sur BD Fugue
Jéronimus ; intégrale
Acheter sur BD Fugue
Lejeune
pastore Lejeune
Retourner en haut de page