0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article La Horde du Contrevent Tome 1 Le cosmos est mon campement

La Horde du Contrevent Tome 1 Le cosmos est mon campement

Scénario, dessin et couleurs : Eric Henninot
D’après l’œuvre originale d’Alain Damasio
Editions : Delcourt

Après une formation impitoyable, 23 enfants ont quitté Aberlaas, la cité  des confins à destination de l’Extrême-Amont, source mythique du vent qui balaye leur monde. Ils sont la 34e Horde du Contrevent. Golgoth ouvre la marche ; derrière lui, Sov, le scribe, sur les épaules duquel l’avenir de la Horde tout entière va bientôt reposer.
L’adaptation magistrale d’un monument de la Science Fiction contemporaine.
 
Ils sont 23. Ils sont jeunes. Malgré leur jeune âge, ils ont suivi une formation impitoyable. Ils ont quitté la cité des confins Aberlaas afin de se rendre à l’Extrême Amont, source mythique du vent qui balaye leur monde, jour et nuit, sans trêve ni répit. Ils sont les hordiers de la 34e Horde du Contrevent. Tous différents mais tous unis, ils forment une horde autonome et solidaire. Derrière Golgoth, le traceur, se trouve Pietro, le prince, Aoi Nan, la soigneuse et Sov, le scribe.

Vingt ans plus tard, la horde a progressé. Certains sont morts et ont été remplacés mais lorsque des chrones débarquent, l’anxiété grandit. Et lorsque les hordiers découvrent la jeune Coriolis en plein furvent, jamais les tensions n’ont été aussi vives. Et c’est à Sov que va revenir le rôle de conserver l’unité.
 

Dans le petit monde de la SF, La Horde du Contrevent est un phénomène. Depuis sa sortie en 2004, l’inclassable roman s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires. Il était normal qu’un tel phénomène trouve son adaptation en bande dessinée. Commencée en 2011, cette adaptation d’Éric  Henninot s’est faite dans la douleur. À la fois scénariste et dessinateur, il a réécrit quatre fois son scénario, noircit des centaines de croquis pour, qu’enfin, il obtenne l’album désiré. Fort logiquement, certaines particularités ont disparu : la numérotation des pages inversée ou le changement de narrateur à chaque chapitre. Pour le reste, certains estimeront que l’album est tout aussi difficile d’accès que le roman à cause du grand nombre de personnages (parfois peu identifiables), à cause d’un vocabulaire inconnu ou d’un style parfois indigeste. D’autre, au contraire, vanteront des personnages attachants, un style fluide et une originalité hors norme. Diviser est le propre de tout grand ouvrage ! En ce qui concerne le dessin, l’album va également diviser : si le lecteur semble sentir le vent dans certaines cases, d’autres donnent l’impression de ne pas en finir.

Au final, La Horde du contrevent est bien l'adaptation du célébre roman. Il en conserve les forces et les faiblesses mais il constitue une prouesse d'adaptation et permet de passer un bon moment de lecture.
 


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2897

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace Le Malvoulant Noir et Blanc ...
Voir la fiche produit
Reservé
Ex-Libris Carmen Mc Callum
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 1 dédicacé
Voir la fiche produit
Planche originale Androïdes tome 4
Voir la fiche produit
L'œil de la nuit tome 3 - Le druide noir
Acheter sur BD Fugue
ogregod tome 1 - les naufragés
Acheter sur BD Fugue
le désespoir du singe tome 3 - le dernier voeu
Acheter sur BD Fugue
gilson
Tolden Terpant
Retourner en haut de page