0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Le couvent des damnées

Le couvent des damnées

Scénario / Dessin : Minoru Takeyoshi
Editions : Glénat Manga
 
Pour lever le mystère de la légende de la Vierge de Fer, nous sommes immergés dans l’époque médiévale. À travers les yeux d’Ella, nous découvrons une époque meurtrie où les plus petits instants de bonheur ne sont que trop éphémères.
 
L’histoire débute de nos jours par la découverte de :« La vierge de fer, un instrument de torture de l’époque médiévale façonné à l’image de la Vierge Marie ». La brume de mystère entourant cet instrument reste opaque jusqu’à cette découverte sur les rives du Rhin, en Allemagne. Mais la femme représentée est borgne. Une seule explication possible : ce n’est pas une représentation de la Vierge. Dans ce cas, qui est-ce ? Et pourquoi est-elle représentée ?
Pour le découvrir, il nous suffit de remonter le temps jusqu'au moyen-âge. Aux côtés de la jeune Ella, nous allons évoluer dans cette époque troublée et gouvernée par une Église toute puissante et injuste. La mère adoptive d’Ella une sage-femme : « Préparer des médicaments et soigner des gens était son métier ». Vous voyez venir le problème ? Ce qui devait arriver arriva : l’Inquisition vient toquer à leur porte. Après une séance de torture et pour protéger sa fille, la mère d’Ella avoue être une sorcière. Les flammes du bûcher brillent de mille éclats dans les yeux d’Ella lorsqu’elle regarde sa mère brûler et elle jure de se venger.
 
Ella est un personnage charismatique. Intelligente et vive d’esprit, c’est une survivante, une battante. Elle va dénicher des alliés pour l’aider à mettre à genoux le système. Mais il s’agit d’un jeu dangereux car l’Église de l’époque est particulièrement cruelle. Un seul faux pas peut lui coûter la vie...
 

 
Dans ce manga, vous vivez l’époque médiévale à travers des décors et des monuments magnifiquement représentés. Certaines scènes peuvent vous émouvoir tandis que d’autres vous révolteront. Les personnages sont complexes, ils agissent au nom de leur notion du bien et de la justice. Cette notion peut radicalement différer d’un personnage à l’autre. On ne sait plus qui blâmer et l’on finit par se laisser déstabiliser.
 
À toutes les époques, certaines personnes se croient capables de toutes les atrocités au nom de Dieu. Ce manga à un réel message à faire passer...

Eléa
Chroniqueuse
La Bande Du 9 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3694

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page