0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Michel Vaillant T10 Pikes Peak

Michel Vaillant T10 Pikes Peak

Acheter sur BD Fugue
Michel Vaillant
Tome 10 - Pikes Peak
 
Scénario : Denis Lapière
Dessin : Julien Benéteau
Couleur : Dutreuil
Éditions : Graton / Dupuis

 
Nouvelle course à haut risque pour Michel Vaillant. Le célèbre pilote s’attaque à Pikes Peak et ses adversaires américains n’ont aucune envie de se faire ridiculiser par l’écurie française.
Denis Lapière nous livre une histoire originale bourrée de clins d’œil que Julien Benéteau met judicieusement en image !
 

Alors qu'elle s'apprête à partir pour Macao afin de finaliser l'achat de la start-up Now Futur par Vaillante, Françoise Vaillant, l'épouse du célèbre pilote, discute avec le directeur du département sportif de la meilleure course à courir pour relancer la marque. Si Jean-Michel  propose le Championnat du monde d'endurance et les mythiques 24 Heures du Mans, ni le pilote ni la directrice ne se sont enthousiastes. L'idée géniale va germer grâce au décalage horaire. Il faut une course que les Vaillantes n'ont jamais gagnées et cela ne peut être qu'une course à laquelle elles n’ont  jamais participées. Ce sera donc Pikes Peak !  La célèbre course de côtes compte parmi les plus anciennes et elle est certainement la plus dure d'entre toutes. Débute alors la difficile mise au point, les heures d'entraînement sur simulateur et toute la paperasse de l'administration américaine. En effet, une nouvelle fois, le 13 est au départ et c'est la voiture des Texas driver dont le pilote n'est autre que Bob Cramer. Soutenu par Q et l'ancien président des États-Unis, le pilote compte bien ramener le titre, et le record, au pays de l'Oncle Sam. Le pilote Yankee met donc la pression sur l'écurie française ; oubliant que Michel Vaillant n'est jamais aussi fort que lorsqu’il est sous pression…

Dès l'ouverture de l'album, dès même la première page, pas de doute possible, c'est bien Michel Vaillant. Il faut dire que ces 3 vignettes superposées en caméra embarquée à bord du bolide sur cette route sinueuse ne sont pas sans rappeler la mythique séquence d'Ary Vatanen, le soleil et la main se protégeant en moins. Et puis, Michel Vaillant est désormais un pilote du XXIe siècle, un pilote 2.0 et cette somptueuse séquence n'est qu'un entraînement sur simulateur. On pourrait penser que le pilote français s'amuse mais Denis Lapierre nous renvoie rapidement trois  mois plus tôt. Michel accompagne Françoise à l'aéroport. Dans la voiture, la directrice négocie avec le département sportif afin de déterminer le nouveau challenge et cela n'a rien d'évident tant Vaillante a remporté de succès. Et puis, tout à coup, c'est l'illumination. ! Il faut une course à laquelle Vaillante n’a jamais participé : Pikes Peak ! Débute alors la longue maturation du projet. Une fois n'est pas coutume, c'est sûr l’aspect humain que l'album met l’accent. Même si la mécanique du bolide est évoquée, c'est une vieille rivalité qui anime l’intrigue ; Denis Lapière s’amusant à disséminer les clins d’œil qui raviront les adeptes de Michel Vaillant. L'album fait aussi la part belle à la géopolitique sportive actuelle. Puisque Pikes Peak est une course américaine, il est normal, dans l'esprit de certains, qu'elle soit remportée par un américain et les partisans de l’"América first" sont prêts à tout pour voir leur champion gagner. Rajoutez à ces pressions, la difficulté de la course et vous comprendrez que Michel est loin de partir favoris. Côté dessin, Julien Bénéteau assure le show. Il est comme un pilote dans son baquet. Les voitures sont absolument magistrales tant à l’arrêt qu’à pleine vitesse. Le dessinateur s'amuse, à l'image de ce qui se fait à la télévision, à varier les angles de vue avec des  caméras embarquées, sur le bord de la piste ou encore en vues aériennes. Les personnages ne manquent pas de caractère à l'image de Françoise dont le petit côté Sophie Marceau m'a énormément plu. Même si certaines expressions donnent parfois l'impression d'être surjouées, l'ensemble est cohérent et donne beaucoup de plaisir à un lecteur qui découvre une course mythique aux décors somptueux autant que la géopolitique version FIA.

C'est donc une pure bombe que ce dernier Michel Vaillant. Un album qui ravira tous les passionnés mais qui plaira également au plus grand nombre, à condition évidemment d’aimer les belles mécaniques.
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4501

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Sigurd et Vigdis T02
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
Planche originale CARTHAGO ADVENTURES TOME 6
Voir la fiche produit
alter ego tome 1 - Camille
Acheter sur BD Fugue
les labourdet tome 6 - jeux dangereux
Acheter sur BD Fugue
michel vaillant - palmarès inédit tome 2 - retour à konigsfeld
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
BRAZAO Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page