0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Orbital T07 Implosion

Orbital T07 Implosion

Scénario : Sylvain Runberg
Dessin et couleur : Serge Pellé
 
 
Ce nouvel opus d'une série de science-fiction haletante est aussi réussi que ses prédécesseurs. On est complètement pris dans l'intrigue de cet univers au bord du chaos et transporté à des millions de kilomètres grâce à des dessins venus d’ailleurs.
 


En fuite après l’assassinat d’Ekkhlid, les ex diplomates de la Confédérations Caleb et Mézoké, s'en trouvent réduit à faire du trafic illégal pour survivre, poussés il est vrai par la petite sœur un brin dérangée de Caleb. C'est ainsi qu'ils se retrouvent à Tetsuam, une station où prospère la lie de l'univers. Difficile dans ce contexte de ne pas s'attirer des ennuis… Mais cela est peu de choses en comparaison à la menace que font planer l’apparition des névronomes sur bon nombre de planètes habitées. Ces vaisseaux intelligents, derniers survivants d'une ancienne civilisation, semblent vouloir se suicider en explosant à proximité de villes très peuplées. La confédération n'a pas beaucoup le choix, elle doit faire appel aux deux fugitifs, les seuls à mêmes de pouvoir comprendre ce que veulent ces étranges créatures.
 

 
Après un tome 6 cataclysmique, les choses se calment un peu dans ce tome 7, sans pour autant faire de retour en arrière. Caleb et Mézoké sont encore loin de pouvoir rentrer au bercail, et pendant qu’ils vivent quelques mésaventures, certes anecdotiques mais sympathiques, une nouvelle menace de dimension cosmique se met en place, ce qui promet un dénouement épique. L’enchaînement des péripéties est parfaitement maitrisé et les quelques moments de calme sont de bonnes occasions pour développer des scènes cocasses où s’expriment la forte personnalité de nos héros.
Chaque album me fait aimer davantage le dessin de Serge Pellé. J’ai déjà parlé de son design inspiré pour les extra-terrestres et les vaisseaux, n’y revenons donc pas. Mais c’est aussi un maître pour composer une ambiance avec des planches d’une beauté contemplative, quelque part entre Bilal et Moebius. Laissez-vous transportez dans un autre univers en admirant les pages 15, 52 ou la dernière planche de cet album.
 

Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Planche originale Androïdes tome 4
Voir la fiche produit
La vache de l'Espace
Voir la fiche produit
recherche Miss Deeplane
Voir la fiche produit
Couverture variante Red Sun edition collector
Voir la fiche produit
passe-moi l'ciel tome 3 - t'as de beaux saints
Acheter sur BD Fugue
jeremiah tome 22 - le fusil dans l'eau
Acheter sur BD Fugue
le petit Spirou présente tome 3 ; ma prof de calcul
Acheter sur BD Fugue
jimm
sobd jimm
Retourner en haut de page