0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Peaux Epaisses

Peaux Epaisses

Acheter sur BD Fugue
Peaux Epaisses
 
                                             
Scénario : Serge Le Tendre
Dessin : Pasquale Frisenda
Couleur :  Stefani Rennee
Couverture : Gérald Parel
Editions : Les Humanoïdes Associés
 
 
Adaptation du roman éponyme de Laurent Genefort par le scénariste de la Quête de l’Oiseau du temps, Peaux Epaisses est un récit complet de 104 pages mettant en avant quelques-uns des thèmes forts de la Science-fiction : transhumanisme, capitalisme poussé à son extrême et société dystopique.
 

 
Lark est un mercenaire, un des meilleurs, qui pendant des décennies a arpenté tous les champs de bataille de la galaxie. Mais alors qu’il en a marre des massacres et qu’il décide de disparaître, il reçoit un message semblant provenir du clan Nomaral, un groupe de Peaux Epaisses ayant disparu depuis des années. Les Peaux Epaisses sont des hommes génétiquement conçus en couveuses pour pouvoir travailler dans l’espace sans combinaison, ils constituent le prolétariat exploité de l’ère spatiale.
Lark suit la piste laissée par le clan Nomaral, aidé en cela par Wendy, une intrépide étudiante en anthropologie, spécialiste des Peaux Epaisses.
 


Il se rend vite compte qu’ils ne sont pas les seuls à s’intéresser au clan disparu, un de ses anciens subordonnés, Roko, les traque pour le compte de la Colexo, une entreprise multi mondiale extrêmement puissante. Il faut savoir que les Peaux Epaisses sont chassés pour leur peau, qui se vend très bien au marché noir.  Et connaissant le sadisme de Roko, Lark se doute qu’il ne cherche pas le clan avec de bonnes intentions et il comprend l’urgence de le trouver avant lui.
 


N’ayant pas lu le roman d’origine, je ne peux juger de la qualité de l’adaptation en elle-même. Cependant, si généralement les romans se trouvent un peu à l’étroit en passant au format BD, ici on n’a pas cette impression : aidé par les 104 pages de l’album et le relatif petit format du roman d’origine, l’histoire se déroule à un bon rythme, sans problème de continuité ou de cohérence.
Le point fort et l’originalité de cette histoire sont évidemment les Peaux Epaisses, prolétariat traité comme des sous-hommes, et même chassés comme des animaux, par des entreprises capitalistes sans aucun scrupule. Tout ressemblance avec des pratiques passées ou actuelles devraient vous faire réfléchir.
Au dessin, Pasquale Frisenda s’en tire bien en donnant une identité visuelle forte aussi bien aux Peaux Epaisses qu’à ses principaux personnages, et parfaitement adaptée à leurs fonctions.
 


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3996

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Reservé
Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
Reservé
Ex-Libris Carmen Mc Callum
Voir la fiche produit
Golias tome 2 - la fleur du souvenir
Acheter sur BD Fugue
Griffe Blanche tome 2
Acheter sur BD Fugue
les voyages de takuan tome 3 - la voix de l'ours
Acheter sur BD Fugue
Le Henanff
espace pub PASS VIP
Retourner en haut de page