0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Samurai Origines

Samurai Origines

Scénario : Jean François Di Giorgio
Dessin : Vax
Couleurs : Stéphane Paitreau
Editions : Soleil
 
Takeo n’est pas encore lhomme que lon connait mais il possède déjà beaucoup de courage et de bottes secrètes. « Samurai origines », un univers musclé crée par Di Giorgio et animé par Vax, qui est largement à la hauteur de la série mère.

 
Takeo et ses camarades sont de retour de promenade après avoir reçu une leçon de Maitre Agatamori que Richi n’est pas prêt d’oublier. Alors que leur jonque est en train d’accoster, Izaemon le maitre d’armes de Takeo l’attend sur le ponton. Son maitre lui propose un petit combat d’entrainement pendant l’absence de son maitre officiel : Shusaké. Takeo ne se sent pas à l’aise car l’on ne doit pas combattre en dehors du monastère et Shusaké ne lui pardonnerait pas. Mais sous l’influence et la naïveté de son âge, Takeo entame ce duel qui n’est pas à son avantage. Il n’a d’autre choix que de sortir une parade pour sortir gagnant. Mais cette stratégie n’est pas des plus honorables car elle consiste à faire volte face à son adversaire pour le toucher dans le dos. Takeo s’exécute sous le regard rougi de haine de Shusaké revenu de la chasse. Afin de le punir, son maitre officiel va lui donner une bonne leçon le laissant quasiment pour mort. Takeo a déshonoré son clan, il sera banni et doit maintenant trouver une autre voie.
 


« Samurai origines » est, vous l’aurez compris, un spin-off de la série « Samurai ». N’étant pas un spécialiste de cette série, c’est avec une naïveté et sans jugement que je me lance dans l’aventure aux côtés de Takeo. Car visiblement ce jeune garçon va devenir quelqu’un d’important dans sa série et dans le monde de la BD. Mais ça, je ne suis pas censé le savoir.
Ce premier tome est donc là pour planter le décor et faire découvrir aux lecteurs la jeunesse du personnage et ses tous premiers pas dans les art-martiaux. Takeo est à cette étape coincé entre deux écoles, celle de Izaemon et celle de Shusaké mais on peut déjà déceler une certaine indépendance dans ses choix au combat et ses prises de décisions. Pour son âge, Takeo est déjà très mature et un sérieux combattant.
 


Le scénariste Di Giorgio offre au lecteur un album très très rythmé dans lequel on ne s’ennuie pas une minute, avec des scènes de combat qui valent le détour. Mais c’est également un récit bien fluide qui permet de s’attacher au personnage et qui donne envie de le suivre dans cette aventure.
Pour ce spin-off, le scénariste s’est associé à Vax qui est forcement un bon choix et dont le dessin colle parfaitement à l’histoire. L’auteur maîtrise parfaitement les scènes de combat à tel point qu’il arrive à donner le sentiment qu’elles sont animées et ceci en une seule image grâce à un beau jeu de lumière, voilà qui mérite d’être relevé.
Pour finir, j’ai passé un agréable moment pour un novice sur le sujet, j’imagine que les fans vont adorer.
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2897

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Senseï tome 2 - Dragon blanc
Acheter sur BD Fugue
la geste des chevaliers dragons tome 13 - Salmyre
Acheter sur BD Fugue
La Geste des Chevaliers dragons tome 18 - Arsalam - La Guerre ...
Acheter sur BD Fugue
gilson
Tolden louis
Retourner en haut de page