0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article TAMBA L'ENFANT SOLDAT

TAMBA L'ENFANT SOLDAT

TAMBA L’ENFANT SOLDAT
 
Scénario : Marion Achard
Dessin & couleur : Yann Dégruel
Editions : Delcourt.

 
Dans le monde, il y aurait au moins 250 000 enfants soldats et le continent le plus touché serait l’Afrique. Marion Achard et Yann Dégruel nous livrent un album poignant sur la vie de l’un de ses enfants !
 


Tout commence dans un petit village d’Afrique (les auteurs n’ayant pas souhaités ancrer l’histoire dans un pays précis) dans lequel est organisé une « commission vérité réconciliation » c'est-à-dire une sorte de tribunal devant lequel les bourreaux doivent s’expliquer de leurs actes devant la population civile. Le but n’étant pas forcément de punir mais de faire éclater la vérité pour que la population puisse ensuite vivre en paix.
 

C’est dans ce lieu que l’on découvre le jeune Tamba, 16 ans, qui doit témoigner des actes horribles qu’il a commis. Il commence son récit en expliquant qu’il a été kidnappé et enrôlé de force par un groupe de rebelle… à 8 ans !

Ce jour-là, son village a été entièrement pillé et d’autres enfants ont été kidnappés, notamment Awa, une jeune fille. A partir de ce jour là, et après avoir convaincu le chef de ce groupe rebelle de l’épargner, Tamba devient un enfant soldat : il apprend à tirer avec une kalachnikov plus grande que lui et, très rapidement, participe à des expéditions punitives contre l’armée régulière ou certains villages. On leur fait croire qu’ils se battent pour une cause juste et on les drogue pour leur donner de la force et du courage.



Malgré cela, Tamba a la volonté de s’en sortir et parvient à s’enfuir avec Awa. Après s’être séparé pour réussir à s’enfuir, Tamba parvient à rejoindre un camp de réfugiés à la frontière du pays voisin mais il est sans nouvelle d’Awa…

Pour une première expérience en BD, Marion Achard nous dresse un témoignage bouleversant sur les vies tragiques des enfants-soldats sans jamais tomber dans la caricature, il me semble qu’elle parvient à créer une histoire réaliste, du moins plausible, et juste. Inspirée par sa propre expérience dans les camps de réfugiés (elle a animé des ateliers sur les arts du cirque dans ces camps), on comprend que c’est un sujet qui la touche et elle parvient vraiment à nous sensibiliser et à nous informer sur cette réalité parfois méconnue…
 

Par son travail, Yann Dégruel donne encore plus de poids à cette « BD-témoignage ». En effet, son trait réaliste et sobre convient parfaitement au ton du scénario de Marion Achard.

A noter que l'ouvrage s'achève par un dossier documentaire qui a le mérite d'exister mais que l'on aurait presque souhaité plus développé afin d'en apprendre encore plus sur ce thème.

Une BD vraiment intéressante et qui permet d’avoir une première approche sur le sujet délicat des enfants soldats.


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2380

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Couverture t2 Malvoulant trait
Voir la fiche produit
Déracinés Tome 1 et Tome 2 ...
Voir la fiche produit
Dédicace NB Malvoulant
Voir la fiche produit
Ghostbusters tome 3 - Spectres à gogo
Acheter sur BD Fugue
seiyuka tome 8
Acheter sur BD Fugue
Star Wars - Legacy Saison II tome 4 - Un unique Empire
Acheter sur BD Fugue
WE DE LA BD INDEPENDANTE 2018
WE DE LA BD INDEPENDANTE 2018 carette
Retourner en haut de page