0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article THE EMINENCE IN SHADOW T. 1&2

THE EMINENCE IN SHADOW T. 1&2

Acheter sur BD Fugue

THE EMINENCE IN SHADOW T. 1&2


Oeuvre original : Daisuke AIZAWA

Dessins : Anri SAKANO

Character design : TOUZAI

Edition : Doki Doki

 

Cid se retrouve réincarné dans un monde où il décide de réaliser son rêve de toujours devenir une éminence grise.

 


va même jusqu’à recruter des agents parmi les jeunes filles de son entourage et les abreuve de mensonges pour s’assurer de leur coopération… Seulement, Cid ne se rend pas compte qu’au fur et à mesure, ses boniments prennent une dimension bien réelle ! C’est le début d’une épopée qui fait la part belle aux malentendus et aux méprises multiples ! "“Cid est un garçon qui rêve de faire son entrée dans le club ultra-restreint des Éminences de l’ombre, des personnages mystérieux qui influencent le cours des événements depuis les coulisses et qui possèdent d’incroyables pouvoirs. Lorsqu’il est propulsé dans un monde parallèle à la suite d’un accident, il décide de tirer profit de ce nouveau départ et d'échafauder de toutes pièces une histoire dont il s'attribue, en secret, le rôle principal de future Eminence de l’ombre. Il

 

La mode des isekai continue avec un nouvel opus où un humain décède et renaît dans un nouveau monde. J’ai toujours un peu de mal avec ce pitch de départ. J’ai l’impression que l’auteur veut juste coller à la mode sans donner de réelle explication, et ensuite, il place son univers magique sans plus de référence à la terre d’origine sauf quelques clin d'œil. Et oui, c’est le cas ici.


 

Donc on commence mal, heureusement, que j’ai eu deux tomes à lire, car le deuxième sauve les honneurs. Le premier est un peu ennuyeux en terme de positionnement des caractères et de l’histoire. Pas vraiment mal fait, mais long et les choses vont très lentement (on commence l’histoire au moins trois ans avant les événements principaux) et il ne se passe rien. Ensuite, entrée du héros à l'académie et tout s’enchaîne bien plus vite.

On regrettera également qu’il n’y ait pas plus d’humour, l’auteur l’use avec parcimonie et c’est dommage, car il est plutôt drôle. 

Les points positifs, l’histoire sur le monde magique peut être vraiment bientôt, si le scénariste ose sortir des sentiers battus et ne se contente pas des platitudes habituelles sur le royaume en danger par un société secrète, que les gentilles princesses veulent protéger (le royaume pas la société secrète). 

Je suis vraiment intrigué par le fait que le héros, au départ, ait inventé des mensonges qui se sont révélés juste par la suite, et que lui-même n’en a pas encore conscience. Sans compter qu’il semble avoir une société de l’ombre qu’il ne gère absolument pas (ses membres principales le font), et qui grossit d’elle-même sans qu’il n’intervienne.

Dernier point, je craignais un harem, comme c’est souvent le cas, mais non. Certes, le héros est entouré de personnages féminins et les hommes servent de faire valoir, mais elles en sont pas toutes folles amoureuses de lui. Pourvu que ça dure, même si je n’y crois pas vraiment.

Bref, une histoire qui peut valoir le coup, si l’auteur accepte de prendre des risques.



Isabel
Chroniqueuse
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4315

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

sarah con hache
BAUER Fernandez Cédric
Retourner en haut de page