0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Un été cruel

Un été cruel

Acheter sur BD Fugue

Un été cruel

 
Scénario: Ed Brubaker
Dessin : Sean Phillips
Couleurs : Jacob Phillips
Éditions : Delcourt
Coup de coeur 


 

Avec un été cruel, Ed Brubaker et Sean Phillips nous propose un hors-série issue de "Criminal", un récit en one -shot de haute volée. Une sorte de retour aux sources, qui nous entraîne au cœur de l'année 1988 ; année charnière au cours de laquelle l’existence des principaux protagonistes va être chamboulée à tout jamais. Un polar noir et palpitant sublimé par le travail graphique de Sean Phillips. Un véritable coup de cœur que je ne peux que vous conseiller de vous procurer.
 


Les premières pages s'ouvrent sur Ricky, au printemps 1988 alors qu'il n'est encore qu'un adolescent, un voyou à la petite semaine, ne commettant encore que des larcins de petite envergure. Ricky est sur le point de commettre un vol, il vient de rentrer par effraction dans la maison d'un vieillard sénile à la mémoire troublé.
Cependant, il ne s'agit pas de n'importe quel vieillard et il ne le sait que trop bien. Ce vieux roublard, est connu par toute la pègre sous le surnom de « Mack le monstre », et sa réputation n'est pus à faire. Il y a des années de cela, peu de temps après la guerre, le vieux s'était exilé au Japon avec son copain Sal, le "démon de la nouvelle Orléans". Au début, ils s'étaient fait une petite réputation là-bas, en tant que catcheur. Pour eux, la vie était douce et ils ne manquaient de rien. Mais avant de quitter le Japon pour rentrer au pays, ils avaient décidé de braquer une bijouterie. C'est là-bas, en 1956 que le vieux a récupéré les diamants que Ricky est venu chercher, ce soir de mars 1988.
Tout se passe très vite, le vieux devenu sénile surprend Ricky dans la chambre en train de fouiller et le prend pour son petit-fils. Ricky rentre dans son jeu et lui réclame des histoires de son sombre passé. Le jeune malfrat en profite alors pour lui dérober son collier, mais le braquage tourne mal et une bagarre éclate. Une fois le vieux et sa mémoire éparpillée par terre, Ricky prend la fuite avec son butin pour rejoindre Léo.
Dès le lendemain, il essaie de vendre le collier afin de payer la caution de son père Teeg Lawless, une fois de plus en prison. La chaleur de leur retrouvaille ne sera que de courte durée, car très vite, leurs erreurs vont les rattraper  presageant déjà pour eux un été des plus cruel.
Dans ce Polar noir, Ed Brubaker construit progressivement son récit, le ponctuant de flash-back et de destin croisé. Les intrigues se croisent, s’emmêlent, et s'entremêlent. On suit Ricky, puis Jane, puis le détective qui la poursuit obsessionnellement, et ainsi de suite, à un rythme insoutenable et oppressant. Ici, chaque protagoniste a du cœur et du corps, leur psychologie étant suffisamment étoffée pour que l'on s'attache rapidement à tous ses anti-héros marginaux au destin extrémiste et surréaliste. Grâce à son découpage très cinégénique et des dessins aux traits vifs et expressifs de toute beauté qu'il intégrés à la perfection dans des arrières plans et des paysages d'une douce noirceur, Sean Phillips parvient à sublimer ce récit déjà haut en couleur.
Pour conclure, je dirais que ce volumineux one-shot, plus de 288 planches a tout pour satisfaire aux attentes d'un très large panel de lecteur adepte de polar ou non. Un récit digne des plus grands films du genre qui m'a scotché du début à la fin. Un très gros coup de cœur à se procurer sans tarder.



 


Sébastien
Chroniqueur
La Bande Du 9
 


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4540

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Chroniques Américaines T01 et T02
Voir la fiche produit
Un drame en Livonie
Voir la fiche produit
The Babe tome 1
Voir la fiche produit
Chroniques Américaines Version normale Tome 2
Voir la fiche produit
le faucon du désert tome 3 - Bergün
Acheter sur BD Fugue
Seiyuka Tome 12
Acheter sur BD Fugue
Bimbo gami ga tome 5
Acheter sur BD Fugue
DJET
JEF JEF
Retourner en haut de page