0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Une vie 1916 Land Priors

Une vie 1916 Land Priors

Acheter sur BD Fugue
Scénario : Christian Perrissin
Dessin : Guillaume Martinez
Couleurs : Isabelle Merlet et Jean Jacques Rouger
Editions : Futuropolis
 
L’histoire d’un aventurier du XXe siècle, tout aussi incroyable que celle de son autobiographie posthume. Un grand moment d’histoire  et de littérature!
 
Quand, en 1984, Anna Laurens reçoit un coup de téléphone réclamant sa mère, elle pense à une plaisanterie. Une très mauvaise plaisanterie  puisque sa mère est décédée 4 ans auparavant. Mais il n’en est rien. Son interlocuteur n’est autre que le gérant de l’hôtel du Grand Tétra de Saint Véran. Il joue le rôle de notaire car un vieux monsieur, résidant à l’hôtel, à l’année, vient de disparaitre en lui laissant une enveloppe pour Alice Laurens, la mère d’Anna.

Intriguée, Anna quitte Nice pour découvrir ce mystérieux Dover Smith qui semble avoir bien connu sa mère. A peine arrivée dans les Hautes Alpes, elle ouvre un manuscrit autobiographique, simplement intitulé Une Vie. Mais le sous titre est évocateur : confession d’un imposteur. Anna ne pensait lire que quelques lignes mais elle va littéralement plonger dans cette vie plus que trépidante.
Dans ce premier tome, d'une série prevue en six, on découvre le personnage de Dover: ses racines, sa mère, son école et ses camarades. On voit également poindre l'imposteur lorsqu'il supprime son rival lors des examens d'entrée à Eton, la prestigieuse école.

 Winston Smith a connu son quart d’heure de gloire littéraire dans l’entre deux guerres. Par la suite, ses écrits sombreront quelque peu dans l’oubli. Ce n’est que dans les années 80 que son autobiographie posthume le remettra, un peu, sur le devant de la scène. Découverte par hasard par Anna Laurens, elle est publiée chez Gallimard. En 2015, ce sont ces histoires que Christian Perrissin adapte en BD.

Plutôt que de narrer uniquement la vie de Dover Smith, le scénariste travaille également la découverte du manuscrit permettant, par la même, de mieux comprendre le personnage. Les passages d’une époque à une autre s’effectuent tout en douceur et on entre tout aussi facilement dans la vie de Smith que dans celle d’Anna.
Coté dessin, Guillaume Martinez propose une vision très réalite du début du XXe siècle. Les personnages reflètent bien toute leur ambivalence et les décors  sont très précis.

On entre donc aisément dans la vie des personnages et, contrairement à Anna qui affirme : « la vérité pourrait bien attendre quelques jours », nous attendons avec fébrilité la suite de la vie de Dover Winston Smith !


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3694

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Dédicace sur l'intégrale un sac de ...
Voir la fiche produit
Le suaire T02 dédicace en Couleur
Voir la fiche produit
Le suaire T03 dédicace en Couleur
Voir la fiche produit
Dédicace sur un sac de billes ...
Voir la fiche produit
rébétiko ; la mauvaise herbe
Acheter sur BD Fugue
Le pouvoir des innocents - Cycle 2 : Car l'enfer est ici ...
Acheter sur BD Fugue
oh, les filles ! tome 1
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page