0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Verdun T02

Verdun T02

Scénario : Le Naour
Mise en scène : Marko
Dessins : Holgado
Couleurs : Sébastien Bouet

Sous les ordres du commandant Raynal, le fort de Vaux ne doit pas tomber. Un très bel hommage historique sur les conditions de vie et de luttes des Poilus rendu par le trio Le Naour – Marko – Delgado. Un album indispensable pour comprendre les atrocités de la première guerre mondiale.

Le 23 Mai 1916 au QG du Général Nivelle, la situation est grave sur le front de Verdun, notamment pour maintenir les positions de l’armée française au fort de Vaux. Après discussion, le commandant Raynal est volontaire pour prendre le commandement du fort. Malgré ses blessures encore douloureuses subies lors d’une campagne en Champagne, l’officier rejoint le front et le constat est terrible. La végétation a disparu, une odeur pestilentielle a recouvert la plaine sous les fumées des bombardements. Le commandant Raynal est considéré comme un bleu par les soldats, il est strict et mal jugé. Pendant qu’il tente d’organiser ses troupes, le fort de Douaumont vient de tomber, les allemands se rapprochent à grand pas ; le temps du siège arrive et l’angoisse monte. Les troupes du fort de Vaux sont maintenant isolées sans moyens de communication, l’issue semble fatale.
 

 

Par son triste destin, le fort de Vaux est devenu un lieu symbolique de la première guerre mondiale grâce au courage des hommes qui ont lutté pour tenter d’éviter que le fort ne tombe aux mains des Allemands. Mais cette bravoure n’a pu être menée que grâce à la détermination du commandant Raynal. Sans eau, sans munition, sans nourriture, attaqué aux gaz et bombardé, sans soutien militaire (le dernier pigeon voyageur envoyé restera sans réponse de l’état major), ces hommes ont lutté quasiment une semaine avant de rendre les armes à bout de force. Cet héroïsme vaudra au commandant Raynal les honneurs des états majors français et allemand. Chose assez rare pour être soulignée.
 

De notre côté, en temps que lecteur on ne peut que se satisfaire d’avoir entre ses mains cet ouvrage qui peut se lire indépendamment du premier volume. Il retrace de manière chronologique les évènements mais il plonge surtout le lecteur au cœur de l’action, des bombardements, de la souffrance des hommes et des conditions de vie inhumaines. Telles  que ces corps jusqu’alors masqués par le froid et la neige qui remontent à la surface dès l’arrivée du printemps dégageant une odeur insoutenable.

 

L’album met également en évidence des éléments dont on parle moins souvent, comme la médiatisation des lieux de combat. La prise du fort de Vaux fut utilisée comme un outil de propagande aussi bien par l’état major français mais également allemand.

Côté bande dessinée, le trio Le Naour – Marko – Holgado sont des spécialistes du sujet par leurs différentes productions et une nouvelle fois, ils ne se sont pas loupés, livrant un album captivant, rythmé grâce à son découpage, avec un graphisme et des couleurs rendant parfaitement l’ambiance de l’époque. Un bel outil de communication pour expliquer l’agonie du fort de Vaux.



Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2790

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Topaze par Eric Hübsch avec BD
Voir la fiche produit
LE CIGALON dédicace couleur
Voir la fiche produit
Mon homme presque parfait
Voir la fiche produit
Vivre avec…
Acheter sur BD Fugue
Rétine tome 2 - course dans le Salar
Acheter sur BD Fugue
Les Godillots tome 2 - roman
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
espace pub Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page