0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Ar-Men, l'Enfer des enfers

Ar-Men, l'Enfer des enfers

Chronique : Ar-Men, l’Enfer des enfers
Auteur : Emmanuel Lepage
Editions : Futuropolis.

 

 
         Avis de tempêtes sur le monde de la BD ! Le nouvel opus d’Emmanuel Lepage est enfin arrivée ! Le breton revient à ses origines puisqu’il nous livre un formidable récit sur un symbole de la région : le célèbre Ar-Men, le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de la Bretagne…

        Emmanuel Lepage est de retour ! Après ses magnifiques ouvrages comme Un printemps à Tchernobyl, où il découvre la « zone morte » autour de la centrale, ou La lune est blanche (avec son frère à la photo) dans laquelle il parle des Territoires australes et antarctiques françaises (TAAF), l’auteur traite cette fois-ci du plus mythique des phares bretons : Ar-Men !
 

        Cette histoire mêle à la fois légende et documentaire, fiction et histoire mais comme toujours, avec les récits d’Emmanuel Lepage, c’est autant un plaisir de la lire que de l’admirer !


        Tout commence donc au large de l’île de Sein, l’extrême-ouest de la Bretagne, de la France voire du monde… Ar-Men, « l’Enfer des enfers » comme il est surnommé, se dresse sur un rocher et fait face à l’océan. On y retrouve Germain, l’un des gardiens du phare. C’est un homme plongé dans la tourmente à cause de ses blessures et il trouve donc refuge dans la solitude de cet environnement et de ce travail…



        Un jour, lors d’une tempête plus puissante que les autres, la porte du phare cède sous les coups de boutoir d’un océan déchainé ! Après avoir pris soin de son collègue blessé et s’être occupé d’entretenir la lampe servant au bon fonctionnement de l’édifice et permettant de sauver les bateaux en périls, il découvre un texte extraordinaire sous le crépi…
 


       Il s’agit du récit d’un jeune ayant grandi sur l’île de Sein après avoir été recueilli suite à un naufrage : Moïzez. En effet, dans cet environnement hostile, les naufrages se succèdent permettant parfois aux habitants de survivre grâce aux provisions de ces malheureux bateaux. Ce jeune garçon va grandir sur l’île au milieu des légendes bretonnes : Ys la magnifique est son royaume perdu et il imagine voir le Bag Noz (le bateau fantôme) piloté par l’Ankou, le valet de la mort. Malgré tout, il ne sent pas à sa place et cherche un but à sa vie...
 


        Le projet de construction du phare va lui en donner un puisqu’il va se plonger à corps perdu dans cette folle entreprise que représente la construction de ce bâtiment sur un minuscule rocher balayé par le vent et les vagues ! Durent 15 ans, de 1867 à 1881, ce projet fou prend peu à peu vie et Moïzez devient le premier gardien du phare…
 

     Germain découvre ce récit et note tout sur un carnet. Après s’être occupé de ses tâches quotidiennes et notamment de l’entretien du phare et de son feu, il raconte des histoires… Blottie au fond de la salle de veille, une silhouette semble l’écouter avec passion...



 
      Encore plus que l’histoire, plaisante mais parfois un compliquée à suivre, ce sont une nouvelle fois les dessins d’Emmanuel Lepage qui font la plus value de cet ouvrage ! Les dessins du phare en pleine tempête ou tout simplement des côtes bretonnes sont magnifiques ! C’est vraiment un plaisir de lire cet album !

         A lire contre vents et marées !
 


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3843

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Le suaire T02 dédicace en Noir ...
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
Sigurd et Vigdis T01
Voir la fiche produit
les fantômes du Louvre
Acheter sur BD Fugue
les ignorants ; récit d'une initiation croisée
Acheter sur BD Fugue
la communauté ; intégrale
Acheter sur BD Fugue
frasier
GREY PASS VIP
Retourner en haut de page