0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article AVEC EDOUARD LUNTZ

AVEC EDOUARD LUNTZ

AVEC EDOUARD LUNTZ
Le cinéaste des âmes inquiètes

 
Scénario : Julien Frey.
Dessin : Nadar
Editions : Futuropolis

 
Après avoir rencontré Edouard Luntz un peu par hasard une vingtaine d’année auparavant, Julien Frey enquête sur son histoire. Mais… Edouard qui ? Edouard Luntz !! Un réalisateur français qui a connu son heure de gloire dans les années 60 et 70 mais dont la filmographie est presque introuvable… Une enquête passionnante et surprenante sur un homme et son œuvre.
 


Pendant ses études de cinéma, Julien Frey souhaite réaliser un court métrage. Il rencontre alors un producteur intéressé par son projet : Edouard Luntz. Mais peu convaincu par cet entretien étrange durant lequel l’homme se plaint d’avoir eu la carrière brisée par un nabab d’Hollywood, il ne donne pas suite…

Des années plus tard, au hasard d’une brocante, l’auteur tombe sur un vinyle de Gainsbourg : il s’agit de la BO de Cœurs verts, un film d’Edouard Luntz. Il va alors vouloir voir ses films mais il se rend vite compte qu’ils sont presque introuvables, ce sont presque des « films fantômes ».
 

Il mène alors une investigation pour tenter de comprendre les raisons pour lesquelles toutes les œuvres du réalisateur ne sont plus visibles. Pour cela, il rencontre certains proches du réalisateur comme son fils mais aussi des protagonistes de l’histoire : des techniciens et des acteurs dont Michel Bouquet qui signe d’ailleurs la préface de cet album. L’auteur va également parcourir la France et même le monde, le Brésil notamment, pour une issue plutôt incertaine…



Au début de cette BD, on se dit que l’on va découvrir une biographie plus ou moins intéressante sur un réalisateur méconnu mais en vérité, Julien Frey parvient à réaliser une enquête à la fois drôle et minutieuse. On suit alors ses pérégrinations pour parvenir à voir tous les films d’Edouard Luntz, ce qui va s’avérer être un véritable parcours du combattant. Malgré tout, Julien Frey, en cinéphile averti, parvient à nous faire apprécier l’œuvre du réalisateur grâce à son enthousiasme contagieux ! Le tout sans que l’on ait vu la moindre seconde d’une seule de ses œuvres !
 

Le tout est magnifiquement mis en image par Nadar. Ses planches en noir et blanc, empreintes de nostalgie, sont magnifiques.

Une BD accessible à tous même si les amateurs de cinéma l’apprécieront peut-être un peu plus… Dans tous les cas, c’est un bien bel hommage au septième art en cette période de festival de Cannes !


François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3901

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Robur le conquérant
Voir la fiche produit
Prise d'otage en Aveyron
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
L'ombre d'un monstre
Voir la fiche produit
Le pouvoir des innocents - Cycle 2 : Car l'enfer est ici ...
Acheter sur BD Fugue
pied-au-plancher
Acheter sur BD Fugue
tout doit disparaître
Acheter sur BD Fugue
cassier
cassier Bailly
Retourner en haut de page