0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Batman

Batman

Batman
 
The Dark Prince Charming 2/2
 
                                            
Scénario, dessin & couleur : Enrico Marini
Editions : Dargaud
 
 
Quand un maître de la BD européenne s’attaque avec enthousiasme au plus iconique des super-héros, cela donne un superbe récit qui plaira à un large public.
 

 
Le Joker a kidnappé la jeune Alina pour faire pression sur Bruce Wayne. En effet, Elle est la fille d’une serveuse qui a publiquement déclaré qu’Alina était le résultat inattendu d’une liaison d’un soir avec le playboy milliardaire. Bruce doit utiliser son immense fortune pour acheter un diamant exceptionnel aux enchères, le Chat bleu, et le livrer au Joker s’il veut revoir la petite fille vivante. Seulement, le diamant est aussi convoité par Catwoman, qui à défaut d’immense fortune, compte bien utiliser ses talents de voleuse pour se le procurer.
 


Voir Enrico Marini, un des auteurs de BD les plus connus de la scène européenne et spécialiste des grandes fresques historiques en costumes (Le Scorpion, Les Aigles de Rome, L’Etoile du Désert), réaliser en solo un diptyque sur Batman a constitué une véritable surprise. Une bonne surprise, dois-je ajouter, car si on ne penserait sans doute pas tout de suite à lui pour un tel projet, la rencontre de ces deux stars est alléchante.

 


Et les albums tiennent leurs promesses, d’abord sur la partie graphique où le talent de Marini s’exprime au mieux en mettant en scène ces personnages costumés en pleine action dans des grandes cases dignes d’un écran de cinéma. Beaucoup de choses rappellent d’ailleurs le design des films de la trilogie de Christophe Nolan. Le joker, lui, adopte un look plus original qui lui sied bien.
L’histoire, située évidemment hors de toute continuité, est simple mais efficace et réussit à impliquer sans forcer les personnages les plus appréciés de l’univers du Chevalier noir : outre le Joker, on a aussi Harley Quin, Catwoman, le commissaire Gordon et bien sûr le fidèle Alfred.
 


Au final, on n’est sans doute pas au niveau des récits iconiques du personnage produits par Frank Miller ou Alan Moore par exemple, mais l’expérience est une belle réussite qui ravira les fans de Batman et pourra peut-être permettre aux inconditionnels de Marini de mettre un pied dans l’univers des comics de super-héros.


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2906

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Tristan le ménestrel tome 3 - l'appel des druides
Acheter sur BD Fugue
XIII tome 16 - opération montecristo
Acheter sur BD Fugue
louis
Tolden louis
Retourner en haut de page