0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Bitch Planet Tome 1

Bitch Planet Tome 1

Scénario : Kelly Sue Deconnick
Dessins et couleurs : Valentine De Landro
Editions : Glénat Comic

 
La prison de Bitch Planet accueille toutes les femmes jugées Non Conformes par la nouvelle société patriarcale. Dans le dernier arrivage, Kam, athlète professionnelle, sort rapidement du lot. Elle se voit confier le soin de monter une équipe de Mégaton, le nouveau football. Mais le chemin qui mène à la victoire est long et semé d’embuches…

Dans un futur, pas si lointain, les femmes doivent être conformes. Toutes les femmes ! Lorsqu’elles sont déclarées Non Conformes, elles sont envoyées sur Bitch Planet. En vocabulaire « politiquement correct », cela se nomme Etablissement Auxiliaire de Conformité. Et les critères de normalité sont nombreux : poids, fierté, moralité…

Dans cette prison de haute sécurité où règne la violence la plus extrême, une nouvelle détenue semble plus forte que les autres. Son nom : Kam Kogo. Athlète professionnelle, elle rejette le nouveau protectorat qui axe la société sur La Terre (Le Père) et L’Espace (La Mère).

Dans le même temps, Roberto Solanza, le directeur de Bitch Planet souhaite tester une nouvelle méthode de rééducation. Il propose au Père Supérieur de constituer une équipe de Mégaton, autrefois appelé Duemila. Ce dérivé du Calcio florentin, qui met aux prises deux équipes de 900Kg, permet presque tous les coups afin de déposer la balle dans le camp adverse : Spectacle assuré ! Et quelle meilleure capitaine pour cette équipe pénitentiaire que Kam ! Sous la pression, la jeune afro-américaine accepte. Elle constitue son équipe et commence l’entrainement. Un entrainement façon Bitch Planet !
 
Sous couvert de Science Fiction, le duo d’auteurs nous livre une critique au vitriol de notre société. Trop patriarcale, elle condamne les femmes trop grosses ou trop maigres, trop effrontées ou trop timides, trop croyantes ou pas assez ; bref trop… tout ce que les hommes ont décidé de leur reprocher aujourd’hui. La scénariste Kelly Sue Deconnick n’en est pas à son coup d’essai féministe puisqu’elle était déjà aux manettes de Capitain Marvel en 2012. Sa complicité avec Valentine De Landro est frappante.

Le dessinateur fait le choix de personnages au caractère et au physique bien trempés. Un satisfecit tout particulier à la géniale Penny dont on nous dresse le parcours pour le moins chaotique. Si Kam, l’héroïne principale, reste en retrait, on devine que c’est pour mieux l’exposer lorsque le moment sera venu.
Il est évident que le style soit dans les classiques des comics. Rappelons au passage le travail du dessinateur chez Marvell. Si cela peut freiner quelques lecteurs de Franco-belge, rien de catastrophique ! On retrouve rapidement nos repères et la lecture est très fluide. Bien aidée, il est vrai, par un dessin ultra-dynamique.

L’album se termine par un dossier complet sur le féminisme et la pop culture, agrémenté d’une interview et de témoignages « de meufs ».
Une série terriblement prometteuse à qui je ne peux que souhaiter le même succès dans l’hexagone qu’outre atlantique.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Artbook Déracinés - Les Origines
Voir la fiche produit
BD DEDICACEE L'ETOILE MIRACULEUSE T2
Voir la fiche produit
Reservé
Etude Red Sun
Voir la fiche produit
Ex libris Red Sun
Voir la fiche produit
Drifter tome 1 - Crash
Acheter sur BD Fugue
Sex criminals tome 2 - Au fond du trou
Acheter sur BD Fugue
Infinite loop tome 2
Acheter sur BD Fugue
sobd
sobd SOBD
Retourner en haut de page