0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Bouncer T11

Bouncer T11

BOUNCER
Tome 11 - L'échine du dragon

Dessin et Scénario : François BOUCQ
Editions : Glénat

Dans le désert aride du Mexique, Bouncer n’a qu’un objectif en tête, retrouver Panchita et empêcher El Cuchillo de nuire. Un diptyque qui transporte le lecteur dans un western comme on les aime.


 


Sous un soleil de plomb, El Cuchillo et la comtesse chaotiquement installée dans sa carriole, se faufilent dans le canyon qui va les amener au désert où se trouve le trésor caché par le père de Panchita. Mais leur parcours est semé d’embuches et leurs acolytes ne semblent pas prêts à vouloir partager. Ceci dit El Cuchillo non plus et personne n’est à l’abri du six coups de ce dernier, pas même le dévoué Borracho, ni son otage la jeune Panchita, même si cette dernière à l’avantage de posséder la carte du trésor tatouée sur son crâne.

Pendant ce temps, Bouncer et le Capitaine Ledrillant ont réussi à négocier avec les mexicains pour obtenir leurs billets de sortie. Mais en échange, le duo devra ramener la tête d’El Cuchillo s’ils veulent obtenir la libération de leurs compagnons. Ne pouvant remplir cette mission à deux, Bouncer échafaude un plan pour les faire libérer et se lancer à la poursuite d’El Cuchillo, de la comtesse et retrouver vivante Panchita.

Inutile de revenir sur la capacité de François Boucq à traiter en solo cette nouvelle aventure de Bouncer, ceci a été amplement démontré à la lecture du Tome 10. Ce nouvel album est une suite travaillé dans la foulée et qui ne perd en rien de la valeur de son prédécesseur.

Le rythme est bien maintenu, la course poursuite entre les deux équipes apporte un suspense où chaque protagoniste peut y laisser sa peau (à part peut-être Bouncer même s’il se retrouve souvent en mauvaise posture). Bref, cette suite se lit en continue sans avoir le temps de penser à autre chose.

On y retrouve El Cuchillo qui monte d’un cran dans la tyrannie, une Panchita un peu effacée, un Bouncer plus loyale que jamais… et des amazones très étranges.
 

Graphiquement, l’album est au summum de l’association Bouq-Bouncer, le scénario est parfaitement ficelé même si quelques tours de passe-passe sont parfois un peu tirés par les cheveux. À noter également une belle surprise pour Bouncer en fin d'album qui devrait lui changer la vie et lui permettre de vivre de nouvelles aventures.

En résumé, un diptyque qui transporte le lecteur dans un western comme on les aime.

 


Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3532

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

bouncer tome 6 - la veuve noire
Acheter sur BD Fugue
Bouche du diable
Acheter sur BD Fugue
La dérisoire effervescence des comprimés
Acheter sur BD Fugue
tanco
ortiz Galland
Retourner en haut de page