0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chimère(s) 1887 Tome 5 L'ami Oscar

Chimère(s) 1887 Tome 5 L'ami Oscar

Acheter sur BD Fugue
Scénario : Christophe Pelinq  et Melanÿn
Dessins : Vincent
Couleurs :  Dame Morgil
Edition : Glénat
 
A la Perle Pourpre, le lupanar le plus luxueux de la capitale, Chimère prend tout doucement le pouvoir. Elle doit jouer un jeu dangereux pour protéger l’établissement d’un scandale tout en récupérant assez d’argent pour le développer. Comme si cela ne suffisait pas, Gisèle, sa mère refuse de lui apprendre l’identité de son père. Enfin, la jeune fille devient de plus en plus dépendante à une potion du professeur Charcot.
Un nouvel épisode dans la vie trépidante de la jeune Chimère.
 
Nouvelle employée de la Perle Pourpre, l’affolent Appolinie furète dans les coins et recoins de la prestigieuse maison. Surprise à la cave par Chimère, elle avoue les raisons de sa présence à Paris et les buts de son commanditaire. Il est toujours question de Ferdinand de Lesseps et du canal de Panama. De richissimes américains souhaitent mettre la main sur le canal en discréditant l’ingénieur français pris en photo en fâcheuse position avec la jeune prostitué.
De plus en plus présente à la tête de la Perle Pourpre, Chimère est prise entre deux feux : elle ne peut pas lutter indéfiniment contre les espions US mais elle doit protéger la réputation de l’établissement. A cette problématique, vient s’ajouter une quête personnelle : Gisèle refuse de lui dire qui est son père et cette question l’obsède. Contre l’avis de sa mère, Chimère propose donc un marché aux américains. S’ils l’aident à découvrir l’identité de son père, elle s’engage à parler à Lesseps. Ainsi le canal passera sous pavillon américain, Lesseps et la Perle Pourpre éviteront le scandale. Problème : l’ingénieur n’est pas à Paris mais en train de diriger le percement du canal, à Panama.
 
Avec ce 5e épisode de la série Chimère(s) 1887, on replonge avec délectation à la fin du XIXe siècle. L’album se veut riche en rebondissements et en effet, Chimère, bien aidée par la potion à base de cocaïne du professeur Charcot, n’hésites pas à prendre le contre pied de son destin. Les scénaristes Melanÿn et Christophe Pelinq, plus connu sous le pseudo d’Arleston,  poursuivent l’évocation de la jeune héroïne. Le récit alterne les périodes allant de la naissance de Chimère à sa vie proprement dite en passant par son enfance. On démêle donc tout doucement l’imbroglio familial ; même si de nombreuses zones d’ombres subsistent encore. Bien entendu, le deal passé avec les comploteurs américains restent au centre des péripéties. L’album est aussi l’occasion d’un rapprochement entre Chimère et le jeune Oscar, qui a bien grandit depuis les premiers tomes. Il va même prendre une part croissante dans la résolution de l’intrigue.
Dernier membre du trio d’auteurs : Vincent. Fidèle à son style, on retrouve son trait si caractéristique ; à la fois semi-réaliste et très dynamique. Les personnages sont toujours très charismatiques et les petits nouveaux s’intègrent à merveille à la palette déjà existante. Le cadre historique est également parfaitement maitrisé grâce à des images remarquablement restituées.
 
Un tome de rebondissements donc, toujours mené de manière efficace qui laisse présager d’un sixième (et dernier) album plein de surprises. Une série qui, si vous ne la connaissez pas, mérite qu’on s’y attarde.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2954

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Planche Jeu d'Ombre Tome 1
Voir la fiche produit
Planche l'Or et le Sang tome ...
Voir la fiche produit
Le Blues de Sluggy
Voir la fiche produit
Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
Pinkerton tome 4
Acheter sur BD Fugue
appleseed tome 1
Acheter sur BD Fugue
Les aigles decapitées tome 26 - Mon frère, ce bâtard
Acheter sur BD Fugue
quidam
Gioux The Babe tome 1
Retourner en haut de page