0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Kamarades T1"

Chronique "Kamarades T1"

L’histoire

Petrograd, hiver 1917. Nicolas II Romanov Nikoalovitch, le Tsar de toutes les Russies est accablé de tous les maux par son peuple. Le chef des révoltés, Lénine, s’est exilé en Allemagne et continue la lutte contre L’Okhrana, la police politique…
Dans la foule, Alexandre retrouve son ami Voladia, un jeune militaire fou amoureux de la belle Ania.
Laissant la belle, Volodia part en soirée avec Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline. Ils se rendent chez le nouveau peintre officiel de la cours impériale. Son premier grand tableau révèle aux jeunes hommes qu’Ania n’est autre qu’Anastasia Romanova, la fille de l'empereur...

Au palais d’hiver, La jeune femme révèle à son père qu’elle est tombée amoureuse d’un soldat. Pour contrer cet amour naissant, l’empereur lui laisse un choix : si elle casse, il s’engage à signer la fin de l’état policier…

Ce que j’en pense

Benoît Abtey & Jean-Baptiste Dusseaux (au scénario) et Mayalen Goust (au dessin) font souffler un vent glacial et romanesque chez “Rue de Sèvres”.
Sur fond de contexte historique (la fin des Romanov et la montée de la révolution), Abtey et Dusseaux mettent en scène Lénine, Staline, Annastasia et mêlent à leurs destins tragiques une grande histoire d’amour.
Epique, grandiose et universelle, cette fresque romantique, plus qu'historique, porte toute la saveur “ de l’âme slave”.


Dans “Kamarades”, l’histoire est en marche, mais Abtey et Dusseaux se focalisent sur l’humain. A cet amour impossible (le soldat et la fille des Romanov), ils opposent les luttes de pouvoirs intestines entre révolutionnaires.

Ce premier album m’a captivé. Les deux personnages centraux et leur amour les désignent en véritable icône, que j’ai envie de suivre jusqu’au bout du monde…
Romantique et puissant, le dessin de Mayalen Goust
est dans la même veine. Son graphisme épuré à l'extrême est porté par un crayonné très léger. De grands aplats de couleurs complètent l’ensemble pour un résultat aérien et élégant. Néanmoins, cette recherche absolue de l’épure m’a surpris en me laissant quelquefois l’impression d’un “inachevé”.

Pour résumer, Benoît Abtey & Jean-Baptiste Dusseaux (au scénario) et Mayalen Goust (au dessin) nous offrent un premier tome romantique et puissant. Malgré quelques erreurs de jeunesse, la série est prometteuse ! Amoureux d’Histoire, ou amoureux des amoureux, vous devriez succomber...






 



Un Amour de BD chronique les plus belles BD
www.unamourdebd.fr


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : UnAmourdeBD

Nombre d'article(s) publié(s) : 14

Visiter le kiosque de UnAmourdeBD

Vous aimerez aussi

Zita tome 2 - la fille de l'espace
Acheter sur BD Fugue
Les colombes du roi-soleil tome 1 - les comédiennes de Monsieur Racine
Acheter sur BD Fugue
les Tchouks tome 3 - on a attaqué un château !
Acheter sur BD Fugue
folies bergère
folies bergère CONQUETES TOME 9
Retourner en haut de page