0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Chronique "Les souliers rouges" T02

Chronique "Les souliers rouges" T02

Acheter sur BD Fugue
Juin 1944, Saint Nicolas du Pelem, les troupes de la 25e armée nazie s’installent en Bretagne. Georges et Jules pèchent, chassent et vendent leurs butins. Un jour, ils tombent sur le cadavre d’un soldat allemand, exécuté par la résistance. Poursuivis, ils arrivent à s’échapper mais Georges perd un de ses souliers rouges.
 

Pris par une rafle de vengeance, ils évitent le peloton d’exécution  mais l’arrivée d’un officier SS va rendre, s’il en était besoin, la situation encore plus compliquée. Il utilise des méthodes éprouvées sur le front russe et à Oradour sur Glane : rafles des hommes, interrogatoires « musclés », fusillades de femmes et d’enfants et exécution de toute résistance. Et pour comble du malheur, un jeune lieutenant réquisitionne une chambre chez Jules.
Face à une nouvelle rafle, la fougue de Jules le pousse à se cacher. Georges le suit. Et les voilà derrière une armoire puis dans le grenier. Ils observent par la fenêtre les exactions des miliciens et des SS. Malheureusement, un geste brusque, un seau renversé et les voilà découverts. Georges, blessé, est pendu avec l’idiot du village. Ce dernier passe pour un assassin après avoir récupéré une chaussure  rouge.


A la libération, Jules s’engage. Il est affecté à la surveillance d’un camp de prisonniers. Il y retrouve le chef de la milice. Le menace ! Un coup de feu éclate ! Un ragondin s’écroule ! Un lapin blanc vient tremper ses pattes dans le sang ! Beaucoup de coïncidences pour Jules qui voit dans le léporidé l’esprit de Georges !
On retrouve avec plaisir les deux héros créés par Gégé et Damien Cuvillier. Leur amitié se consolide malgré les difficultés. Très présent dans le premier tome, elle passe, ici, un peu au second plan, face à l'horreur de la guerre. En effet, l'album décrit d'une façon très réaliste la violence des crimes nazis. La couleur directe utilisée par Cuvillier renforce le malaise que l'on ressent à la lecture de certaines planches. Et cela fait largement oublier les petites imperfections d'anatomie.
 
Adaptée de l'histoire vraie du beau-père de Gérard Cousseau, qui apparaît à la fin,  l'histoire marque les esprits. Combien de nos grands-pères se sont retrouvés dans les situations évoquées? On prend plaisir à suivre le parcours des deux héros,  on s'angoisse avec eux, on souffre avec eux. Même si la littérature sur la Seconde Guerre mondiale est foisonnante, les souliers rouges  a  toute sa place car il constitue un excellent témoignage sur la barbarie de cette époque.



Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2738

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

la guerre secrète de l'espace tome 2 - 1961, Gagarine
Acheter sur BD Fugue
Astérix (Autres) tome 3 - Les invraisemblables aventures d'ISTERIX (éd. 1988)
Acheter sur BD Fugue
Les Souliers rouges tome 2 - L'Albinos
Acheter sur BD Fugue
louis
louis louis
Retourner en haut de page